Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Dossier

Le nouveau siège de l’UEFA

Sujets relatifs :

Le nouveau siège de l’UEFA

Situé depuis 1999 face au lac Léman à Nyon, le siège de l’Union des associations européennes de football nécessitait des travaux, afin d’accueillir l’ensemble du personnel, jusqu’alors dispersé sur différents sites de la région.

Le 18 octobre 2010, Michel Platini, président de l’UEFA (Union des associations européennes de football) a inauguré le nouveau siège de l’Union situé à Nyon (Suisse). La réalisation se compose d’un premier édifice « la Clairière » avec son parking adjacent de 200 places et d’un second bâtiment, baptisé « Bois Bougy », actuellement en cours de réalisation et qui devrait être achevé d’ici à la fin de l’année.

Le projet s’est concrétisé en 2007 par l’acquisition de 18 000 m² de terrain situé face au siège de l’Union, séparé par la route cantonale, et par la consultation du plan localisé de quartier.

Une structure innovante

Occupant une surface au sol de 6 000 m², ce bâtiment tertiaire est doté d’une capacité de 250 places de travail. Imaginé par le cabinet d’architecture genevois Bassicarella, cette structure de forme cylindrique évidée en son centre est constituée de quatre niveaux entièrement recouverts d’un vitrage cintré, dépourvu d’ouvertures et de deux niveaux souterrains. Sa forme ronde sans façade principale avec son entrée en dessous du niveau de la route lui confère une fonction de bâtiment de services. Il joue sur la transparence pour se fondre dans le paysage et offre à l’occupant un contact permanent avec l’extérieur.
La problématique a été de contourner la route nationale, afin de pouvoir relier le siège existant au nouveau site. Un passage souterrain d’environ 100 m de long a ainsi été réalisé.
Les dalles de 40 cm d’épaisseur en béton à précontrainte radiale et de circonférence constituant les niveaux, sont soutenues par des systèmes de type EBEA (Cobiax). Leur grande portée a incité la maîtrise d’œuvre à employer un système innovant, afin de réduire le poids de la dalle. Il se compose de boules de plastique recyclé dans des paniers de support et remplace le béton dans les zones où celui-ci n’assure aucune fonction. Des piliers verticaux, placés aux bords intérieurs et extérieurs, soutiennent les dalles avec une portée d’environ 12 mètres.À chaque niveau, trois noyaux de service de forme cylindrique séparent l’espace en trois zones d’une vingtaine de places chacune.

Bâtiment Minergie et Minergie Éco

Outre son aspect esthétique et traversant, l’architecture du bâtiment entièrement vitré permet de répondre aux normes environnementales suisses et de bénéficier du label Minergie et Minergie Éco.
Grâce à un triple vitrage thermiquement très performant, l’édifice bénéficie d’un maximum de lumière naturelle sans perte de chaleur et d’un maintien de la température par les charges internes (éclairage, équipement, personnes). Les dalles sont prolongées par des avant-toits en béton apparent préfabriqués, faisant office de protection solaire et dont la longueur de 1,80 à 3 m varie en fonction de l’orientation du bâtiment. Ces avant-toits ont été complétés par la mise en place de rideaux intérieurs, limitant ainsi l’éblouissement en période hivernale.
Le chauffage et la climatisation sont assurés par une pompe à chaleur couplée à 110 m² de panneaux solaires à haut rendement et à des sondes géothermiques. La ventilation est de type double flux et les débits sont régulés par des sondes d’humidité et de qualité de l’air qui détectent notamment la présence de COV (Composés organiques volatils). Les 220 m² de panneaux photovoltaïques ont également été installés pour produire 30 kW d’électricité par an. L’eau de pluie est récupérée pour l’arrosage des aménagements extérieurs et pour les chasses d’eau. Enfin, dans un souci esthétique et une volonté de dissimuler les équipements techniques, les 350 ventilo-convecteurs ont été disposés au pied des baies vitrées et intégrées dans le double plancher.

N°311

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°311

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Reconvertir des bâtiments patrimoniaux

Dossier

Reconvertir des bâtiments patrimoniaux

La reconversion des bâtiments induit de nécessaires adaptations. S’agissant d’édifices patrimoniaux, protégés ou non, l’intervention doit pouvoir faire dialoguer histoire du lieu et nouveaux[…]

Changement de cap pour l'Hôtel de la Marine

Dossier

Changement de cap pour l'Hôtel de la Marine

La Bourse de Commerce entame une autre vie

Dossier

La Bourse de Commerce entame une autre vie

La Samaritaine fait peau neuve

Dossier

La Samaritaine fait peau neuve

Plus d'articles