Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le Mooc se fait durable

Jacques Rolland

AVIS D'EXPERT

David Coux
Associé gérant de Coux Frères, a suivi le Mooc Rénovation performante 

« Le Mooc est souple : on le commence et on le termine à son rythme »
« La formation en ligne de type Mooc, je trouve cela génial ! Cela révolutionne la connaissance dans la construction en général et dans notre entreprise spécialisée en rénovation énergétique en particulier. Nous avons obtenu le label RGE [Reconnu garant de l'environnement, NDLR] et la qualification Écoartisan avec des formations initiales en présentiel. Mais elles sont dispensées à dates fixes et souvent chronophages. Le Mooc est bien plus souple : on le commence et on le termine à son rythme, aux moments les plus propices, on est donc plus concentré. Cette souplesse est fondamentale. Le Mooc Bâtiment durable de l'Ademe que j'ai suivi est parfaitement adapté à la mise à jour de mes connaissances ; une très bonne piqûre de rappel sur des notions acquises, mais pas toujours appliquées ou pas assez approfondies lors des formations en présentiel. En fait, pour progresser dans le domaine de la rénovation énergétique, il existe peu de formation spécifique ni de supports de formation adaptés. Ce Mooc propose l'une et l'autre. »

Mooc, Spoc, Cooc, Foad, Clot, même combat !
Les Mooc, ou Massive Open Online Course en anglais, sont apparus en 2010, proposés par les grandes universités américaines. En France, on parle plutôt de Formation à distance (Foad), de Formation en ligne ouverte à tous (Flot), ou de Cours en ligne ouvert à tous (Clot), terme officiellement choisi par Commission générale de terminologie (Journal officiel du 21/09/2013). Leur déclinaison intra-entreprise est baptisée Cooc (Corporate Open Online Course), et la version privée payante Spoc (Small Private Online Course). Mais qu'importe le nom, puisque leur principe est d'être gratuits, dispensés par session en temps réel, continu ou différé par un établissement d'enseignement public ou privé, généralement en rythme hebdomadaire sur quatre semaines à six mois maxi, accessible aux chevronnés comme aux débutants. Chaque session comporte des vidéos de cours ou de travaux dirigés, des questionnaires pour s'exercer, des forums d'échange avec les enseignants ou entre étudiants, un contrôle continu et final. Comme une vraie formation, la souplesse et le réseau social en plus !

Le Mooc se fait durable

Mise en ligne par France Université numérique, la plate-forme Mooc Bâtiment durable propose aujourd'hui neuf formations en ligne accessibles gratuitement à tous les professionnels de la construction : mooc-batiment-durable.fr

© Source : FUN/Ademe

Les formations en ligne destinées aux professionnels de la construction se multiplient. Elles répondent au besoin des praticiens de compléter leurs savoirs auprès d'organismes indépendants et compétents.

Ouverts en janvier 2017, les deux premiers Mooc destinés aux professionnels de la construction ont fait le plein. Pendant six semaines Rénovation performante et Une méthode pour réussir vos opérations et chantiers de rénovation ont réuni plus de 12 000 personnes sur le web. Avec un taux de participation de 55 % et de réussite de 31 % pour le premier. Contre 10 % à 20 % de participation moyen pour les Mooc grand public. De quoi encourager l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et le Plan Bâtiment durable, initiateurs du projet, à ouvrir neuf nouvelles sessions dès cette rentrée et à en préparer autant d'autres pour 2018.

Chacun peut s'y inscrire via le site Mooc Bâtiment durable, première plate-forme thématique publique d'une filière professionnelle portée par le programme France Université numérique (FUN) financé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Preuve que la formation en ligne répond aux besoins des professionnels de la construction. Ces sessions concernent la rénovation, la performance énergétique ou l'isolation thermique, la CAO en général et le BIM (Building information modeling) en particulier. La plupart sont proposés par des organismes publics ou des experts comme l'École nationale du chanvre, Asder-Arcanne ou Fab21-AI Environnement, des associations comme l'USH (Union sociale pour l'habitat), l'Untec (Union nationale des économistes de la construction) ou La Maison passive. Tous obéissent à une charte qualité élaborée par l'Ademe qui subventionne leur création.

Cette approche n'existe pas en traditionnel

Et cela marche ! Aux yeux des premiers utilisateurs, ce serait même le meilleur moyen pour se former à son rythme, d'ouvrir son champ de connaissance, préparer une reconversion professionnelle, doper ses connaissances. C'est le cas de Muriel Davillerd, 40 ans, patronne de Sola, société de plaquistes à Annecy, et satisfaite du Mooc Rénovation performante suivi début 2017. « Généralement, j'ai du mal à trouver des formations indépendantes, proposées par un tiers neutre. La plupart du temps elles sont assurées par un fournisseur qui fait la promotion de ses produits. Ce Mooc indépendant correspond à ce que je recherchais professionnellement ; le format de six sessions hebdomadaire était adapté à mes besoins et surtout il était gratuit. »

En trois soirées, à son rythme, elle a obtenu son attestation de réussite en répondant au questionnaire du test final. Même enthousiasme pour David Coux, associé gérant de Coux Frères, spécialisé en isolation performante : « Bien sûr, on est seul devant son écran. Mais la formation est très bien faite, variée, avec des vidéos et des animations pédagogiques. L'attention est maintenue, sans temps mort. Et puis on peut poser des questions sur le forum. C'est très efficace et parfaitement ciblé. Ce type d'approche n'existe pas en formation traditionnelle. »

Pris en charge par la formation professionnelle

Publics ou privés, tous les Mooc sont gratuits en accès libre. Ils débouchent sur une attestation de suivi ou un certificat de réussite à l'examen qui n'a pas valeur de diplôme. Impossible de l'inscrire en rubrique « diplôme » d'un CV, mais en « formation », par exemple. En revanche, c'est le moyen de montrer sa motivation, ses connaissances, son intérêt pour la formation. Attention, depuis peu certains examens sont payants, entre 40 à 60 € en général. On trouve des éditeurs qui proposent des Spoc (Small Private Online Course) avec des services additionnels payants. Ainsi, « une méthode pour réussir vos opérations » avec un lien personnalisé et une séance en présentiel coûte 700 € HT. Celui sur AutoCAD d'Open classrooms s'accompagne d'un mentor personnel pour 300 € par mois. Comme pour toute formation professionnelle, ces frais peuvent être pris en charge par un Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA), les régions ou tout autre financeur habituel. Oui, toutes les conditions sont réunies pour que ces Mooc construction perdurent.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°364

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le panneau sandwich fait peau neuve

Enquête

Le panneau sandwich fait peau neuve

Suivant les progrès récents des doubles peaux métalliques, certains fabricants ont revu l'esthétique de leurs panneaux. Objectif : conquérir davantage de nouveaux marchés dans les ERP et le[…]

11/12/2017 | Actualité
BIM's Day n°11 : IFC, Convention BIM et DCE Numérique au programme

BIM's Day n°11 : IFC, Convention BIM et DCE Numérique au programme

BBCA se tourne vers la rénovation

BBCA se tourne vers la rénovation

Accompagner la circulation de l'air

Dossier

Accompagner la circulation de l'air

Plus d'articles