LE MOBILE POUR REMPLACER LE BADGE DE CONTRÔLE D'ACCÈS

Erick Haehnsen

Sujets relatifs :

,
LE MOBILE POUR REMPLACER LE BADGE DE CONTRÔLE D'ACCÈS

Prix de la meilleure application en contrôle d'accès pour STid Mobile ID, décerné par l'Association de l'industrie de la sécurité.

© STid

Grâce aux identités numériques, il devient aisé d'embarquer des badges virtuels de contrôle d'accès sur des appareils mobiles. Une solution pratique et moins onéreuse, pour plus de sécurité dans l'entreprise.

Selon le cabinet d'analyse Gartner, 20 % des entreprises ayant un système de contrôle d'accès vont, d'ici à trois ans, remplacer le badge physique par les identités connectées embarquées sur smartphones, tablettes ou montres connectées. Contre 5 % en 2016. Normal : « En moyenne, les salariés badgent 11 fois par jour », constate Vincent Du-part, directeur général de la PME française STid, qui a récemment remporté le Prix de la meilleure application mobile en contrôle d'accès avec sa solution STid Mobile ID, décerné par l'Association de l'industrie de la sécurité (SIA).

Trois technologies de transmissions des données

Face à cette contrainte ressentie par 98 % des salariés, les directeurs de la sûreté voient dans le badge virtuel un précieux moyen de faciliter l'adhésion des salariés aux pratiques sécuritaires de l'entreprise. Un salarié qui oublie son smartphone chez lui fera demi-tour. Pas pour son badge. En outre, un badge virtuel coûte 3 à 4 fois moins cher que son homologue physique.

Toute cette évolution repose sur trois technologies de transmission de données entre l'appareil mobile et le lecteur. Citons tout d'abord le Near Field Communication (NFC) qui, dans la bande des 13,56 MHz, fonctionne à la distance de 5 cm - seulement sous Android, l'iOS d'Apple réservant cette technologie à son système de paiement ApplePay. Vient ensuite le standard Bluetooth qui offre de grandes distances de lecture (de 15 à 20 m). Et surtout le Bluetooth Low Energy (BLE) -jusqu'à 60 m. Pratique pour fluidifier l'entrée des parkings extérieurs ou souterrains. Par ailleurs, le BLE optimise la consommation de la batterie et renforce la sécurisation des données transmises.

Le smartphone offre l'extension des fonctionnalités

Point fort, les nouveaux lecteurs pour appareils mobiles fonctionnent aussi pour les badges physiques traditionnels. Qui plus est, les lecteurs comme, entre autres, l'iClass SE et le multiClass SE de HID Global, le Mace de Nedap ou l'Architect Blue de STid s'installent en conservant le câblage déjà en place. Outre l'attribution à distance des droits d'accès des utilisateurs (salariés, visiteurs, prestataires. ..), le smartphone ouvre la porte à de nombreuses fonctionnalités. Comme le retrait des impressions papier sur imprimante sécurisée ou l'attribution simultanée de droits d'accès à plusieurs sites de l'entreprise chez HID Global. La palme revient à STid qui offre l'identification en mode mains libres ainsi que l'ouverture à distance des portes, en utilisant par le « double tap » (on touche deux fois son smartphone, même à travers sa poche). De quoi rendre le contrôle d'accès plus instinctif.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°361

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

LA LUMIÈRE S'ADAPTE AUX BESOINS DE CHACUN

LA LUMIÈRE S'ADAPTE AUX BESOINS DE CHACUN

De la simple détection à la programmation de scénarios, en passant par l'Human Centric Lighting, la gestion de l'éclairage s'impose dans toutes les applications. Du bureau aux commerces, des hôtels[…]

20/10/2017 | InnovationTechnipédia
LE BÉTON LÉGER AU SERVICE DE L'ISOLATION THERMIQUE

LE BÉTON LÉGER AU SERVICE DE L'ISOLATION THERMIQUE

LA CLIMATISATION RÉVERSIBLE DÉCROCHE SES 4 ÉTOILES

LA CLIMATISATION RÉVERSIBLE DÉCROCHE SES 4 ÉTOILES

ÉTANCHÉITÉ À L'AIR DES RÉSEAUX DE VENTILATION

ÉTANCHÉITÉ À L'AIR DES RÉSEAUX DE VENTILATION

Plus d'articles