Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le Louxor va retrouver son lustre

Sujets relatifs :

Le Louxor va retrouver son lustre

L’ancien fleuron du cinéma parisien abritera3 salles d’art et d’essai qui rassembleront un total de 556 places, pour une ouverture prévue en 2013.

La salle de cinéma Le Louxor, érigée en 1921 à l’angle du boulevard Magenta et du boulevard de la Chapelle, à Paris dans le xe arrondissement, va être réhabilitée, afin d’accueillir à nouveau le public parisien après plus de 25 ans de fermeture.

Ce renouveau est entrepris par le propriétaire, la Ville de Paris et planifié par le cabinet d’architecture Philippe Pumain Architecte, en collaboration avec Fabre/Speller et Christian Laporte, architecte du patrimoine. Le bâtiment abritera 3 salles d’art et d’essai, dont une grande salle de 342 places. Le projet consiste en une remise en état du cinéma et une restauration des façades, ornements et toitures du bâtiment, éléments pour lesquels ce dernier est classé Monument historique depuis 1981.

En effet, la restauration des vitraux, des décors extérieurs et intérieurs, des mosaïques et des menuiseries est prévue, en plus de la consolidation et restauration des bétons et ciments. Les restaurations et restitutions seront effectuées par des restaurateurs et des peintres décorateurs, sur le modèle de décors de référence, avec des techniques d’époque.

Le projet répondra également à deux problématiques majeures : l’isolation phonique vis-à-vis des riverains mitoyens et le renforcement de la structure du bâtiment. La conception d’origine, en béton armé et sans désolidarisation, implique une forte nuisance pour les riverains environnants. Les salles vont être isolées des structures anciennes, à l’aide d’une dalle flottante sur ressorts pour les salles moyenne et petite du sous-sol et d’une dalle en béton portée par une série de poutres métalliques sur des boîtes à ressorts pour la grande salle. La structure du bâtiment sera renforcée. Les deux balcons de la grande salle seront démolis pour être reconstruits en structure métallique, en liaison avec les nouvelles parois. Le cinéma retrouvera son porche extérieur.Et son café, avec sa terrasse extérieure, sera remis en état. Les deux cabines de projection, l’espace d’exposition, les bureaux de l’exploitant, les sanitaires et les locaux techniques seront réhabilités. En outre, le projet répondra aux recommandations de la Ville de Paris en matière d’accessibilité : les salles seront dotées d’ac-­cès adaptés aux handicapés, ainsi que de boucles électromagnétiques pour les malentendants.

Les opérations devraient atteindre 29 millions d’euros TTC et s’ache-­ver fin 2012, pour une ouverture au public prévue au courant du premier trimestre 2013.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°300

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Prévue par la loi Confiance du 10 août dernier, l’ordonnance permettra aux maîtres d’ouvrage de déroger à de nombreuses normes de construction. La mouture soumise par le gouvernement à[…]

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Façades et feu : avancées et attentes

Façades et feu : avancées et attentes

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Plus d'articles