Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

Dossier Le logement social 2.0

Le logement social 2.0

© Toulouse Métropole Habitat, Intent technologies (photomontage CTB)

Pour les bailleurs sociaux, le bâtiment connecté est d'abord une opportunité de maîtriser les charges. L'introduction de services liés à la sécurité, à la collecte des déchets ménagers ou à l'optimisation des parkings fait l'objet d'expérimentations. Mais toutes ces avancées doivent se faire en cohérence avec les usages et dans le respect de la sphère privée.

"Des services connectés pour les usages spécifiques de l'habitat social"

Interview

"Des services connectés pour les usages spécifiques de l'habitat social"

Trois représentants de l'Union sociale de l'habitat (USH) débattent de l'intérêt des services connectés dans le logement social. Pour quelles raisons les services connectés[…]

Maîtrise des consommations : pour une meilleure gestion du patrimoine

Dossier

Maîtrise des consommations : pour une meilleure gestion du patrimoine

Chaufferies et VMC connectées, capteurs de température… Les bailleurs exploitent de plus en plus les données des appareils connectés pour mieux superviser leur patrimoine et baisser les charges. Entre 2014 et[…]

Sécurité : parer aux différents risques du logement

Dossier

Sécurité : parer aux différents risques du logement

Les bailleurs sociaux sont encore frileux à recourir à des équipements connectés pour sécuriser les logements. À l'heure actuelle, ce sont plutôt les particuliers qui expérimentent les[…]

Déchets ménagers : améliorer la collecte et encourager le tri

Dossier

Déchets ménagers : améliorer la collecte et encourager le tri

La gestion des déchets pèse lourd sur le budget des collectivités. Les bailleurs sociaux sont mobilisés sur les enjeux de la collecte sélective et du compostage collectif via des solutions connectées.[…]

Valorisation des dépendances : vers une optimisation du stationnement

Dossier

Valorisation des dépendances : vers une optimisation du stationnement

Opérateurs de parkings ou start-up, de nouveaux acteurs s'attachent à valoriser, via des applis mobiles, les places de stationnement libres. Une solution avantageuse pour les exploitants et les bailleurs sociaux. La France[…]