Le livre qui fait parler les « ingé’ »

Sujets relatifs :

PHOTO - 901341.BR.jpg

Quand deux ingénieurs du secteur du bâtiment donnent la parole à leurs pairs, cela donne ce petit recueil de mots choisis à la paternité revendiquée, avec chaque item signé de son auteur. Plutôt qu’un « top 101 des mots de l’ingénierie », il s’agit d’un petit dictionnaire amoureux, tour à tour technique, décalé, sérieux, voire poétique… réalisé pour et par la profession, mais destiné à faire découvrir un véritable « engagement professionnel » à de tiers lecteurs. Pour éviter d’ouvrir cet opuscule par le terme « architecte », les auteurs proposent l’interjection « Ah ! ». Tout est à l’avenant, aussi malicieux que savant. Au fil des pages, on apprendra que l’harmonie est « le Graal » de l’ingénieur, Buckminster Fuller son Giotto et Federico Garcia Lorca, ce chantre de la construction à qui l’on doit ces mots subtils : « La pierre est un dos fait pour porter le temps. » Un ouvrage bien pensé, bien dit et bien fait.
Editions Archibooks, 152 pages, 12,90 €, www.archibooks.com

N°351

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°351

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Droit souple et conception : des conséquences très concrètes

Droit souple et conception : des conséquences très concrètes

Référent technique groupe sécurité incendie chez Qualiconsult CTB Que recoupe la notion de « droit souple » ? Gaëtan Broihier : Il est désigné de la sorte par opposition au droit dur,[…]

08/03/2017 |
Les Cahiers techniques du Bâtiment n°356 Décembre 2016 / Janvier 2017

Les Cahiers techniques du Bâtiment n°356 Décembre 2016 / Janvier 2017

Réglementation et normes

Réglementation et normes

DTU 41.2, Les Bardages à claire-voie concernés

DTU 41.2, Les Bardages à claire-voie concernés

plus d’articles