Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le CSTB valide le protocole d'essais de Louineau sur les attaches de façades légères

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le CSTB valide le protocole d'essais de Louineau sur les attaches de façades légères

Le « Protocole d’essais de justification des attaches de façades rideaux », élaboré par Louineau, vient d’être validé et publié par le CSTB. Ce référentiel devient désormais une solution en termes de conception, de fabrication et de mise en œuvre relative aux résistances sismiques des systèmes de fixation pour les façades légères - ou façades rideaux. 

Le « Protocole d’essais de justification des attaches de façades rideaux » vient d’être validé par le CSTB sous la forme d’une Evaluation technique de produits et matérieux (ETPM (1)), n°18/0057. Il présente une méthode dédiée à la justification des résistances (2), caractéristiques d’une pièce d’attache de façade rideau, aux actions du poids, du vent et des effets sismiques. Les pièces sur-mesure seront dimensionnées par le bureau d’études pour répondre aux besoins du chantier. Cette ETPM est complémentaire aux Eurocodes et au DTU 33.1 relatif à la mise en œuvre des éléments constitutifs des façades. L’utilisation de cet outil n’a pas de caractère réglementaire obligatoire mais doit émaner d’une démarche volontaire initiée par les acteurs de la filière.

(1) L’ETPM ou Evaluation Technique de Produits et Matériaux, délivrée par le CSTB, vise à évaluer et à déterminer les caractéristiques intrinsèques d’un produit ou d’un matériau constituant d’une solution complète.
(2) Prélèvement des valeurs d’effort et de déformation dans les domaines de l’élasticité du matériau (état limite en service ou ELS) et celui de l’état limite ultime (ELU). L’Eurocode 0 « Dimensionnement par l’expérimentation » est une base de calcul des structures permettant de définir les résistances caractéristiques d’une pièce.

Un référentiel au service des professionnels et de toute la filière

La réglementation de l’activité de façade légère évolue et la notion de dimensionnement des pièces d’ancrage de murs rideaux est peu abordée dans les normes, source d’interprétation et de mauvaise utilisation. Dispositif à destination des acteurs de la façade légère, ce protocole d’essais est un outil d’aide à la mise en œuvre et d’accompagnement, dévoilé en 2017. Sans cesse en évolution, il a fait l’objet d’un développement régulier et adapté aux besoins des professionnels. « Louineau a défini ce protocole de test pour attribuer à chacune de ses pièces d’ancrage une résistance au poids, au vent et aux effets sismiques. Cette nouvelle démarche permet de valider leurs utilisations en les comparant avec les charges à reprendre. Précédemment, nous réalisions une note de calcul sur mesure à chaque chantier », explique Guillaume Dufaix, responsable Recherche & Développement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Sèche-main (1/2) - Des équipements qui ne manquent pas d'air

Enquête

Sèche-main (1/2) - Des équipements qui ne manquent pas d'air

Boostés par l'air pulsé, les sèche-mains électriques sont devenus très rapides et permettent d'optimiser une hygiène que le lavage seul ne suffit pas à assurer. Pour mieux[…]

18/03/2019 |
Sèche-main (2/2) - Propreté et rapidité

Enquête

Sèche-main (2/2) - Propreté et rapidité

IGH (3/6) - Des consommations optimisées

Dossier

IGH (3/6) - Des consommations optimisées

IGH (6/6) - Du vert en hauteur

Dossier

IGH (6/6) - Du vert en hauteur

Plus d'articles