Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le CSTB’Lab accueille 5 nouvelles start-up

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le CSTB’Lab accueille 5 nouvelles start-up

Le CSTB’Lab, incubateur d’entreprises innovantes, accueille aujourd’hui 5 nouvelles start-up : Batiprint 3D™, Ezeeplant, Gwilen, Sasminimum et Sitowie. Ces entreprises vont pouvoir bénéficier d’un écosystème scientifique et technique dédié, pour affiner, accélérer et fiabiliser leurs innovations, solutions concrètes et prometteuses autour de thématiques stratégiques émergentes de la construction : l’économie circulaire, l’industrialisation, le BIM et la qualité de l’air.

Toutes développent des solutions à forte valeur ajoutée dans des domaines-clés pour le bâtiment et la ville de demain :

L’économie circulaire, avec Gwilen et Sasminimum :
L’approche globale en cycle de vie, associant les enjeux de gestion des ressources et des déchets, du recyclage, de la fin de vie des matériaux, et de l’économie locale, est désormais incontournable en matière de construction. Deux des start-up aujourd’hui accueillies au sein du CSTB’Lab se consacrent à cet enjeu :
- Gwilen : transforme les sédiments marins des vases portuaires en matériau de construction bas carbone.
- Sasminimum : développe un matériau de construction innovant et esthétique, 100% recyclé et recyclable, réalisé à partir de déchets plastiques : « Le Pavé ».

L’industrialisation, avec Batiprint 3D™
L’industrialisation des process de construction, vecteur d’amélioration et d’optimisation technique et économique, nécessite des solutions concrètes et innovantes, à l’image de Batiprint 3D. Reposant sur l’impression 3D, ce procédé est dédié à l’élévation des bâtiments de plain-pied, et permet de réaliser simultanément l'isolation du bâtiment (en mousse polyuréthane) et sa structure (en béton).

Le BIM, avec Sitowie
Le BIM est une source d’opportunités multiples et transverses pour moderniser le secteur de la construction et de l’aménagement, l’inscrivant dans une dimension évolutive et collaborative. Ainsi par exemple, la solution développée par Sitowie, fondée sur le BIM dynamique et prédictif : une technologie et des logiciels associés permettant de simuler la dégradation des constructions pour optimiser la maintenance de l’existant et concevoir des bâtiments véritablement durables, car se dégradant moins vite.

La qualité de l’air avec Ezeeplant
En matière de santé et de confort, la qualité de l’air intérieur est aujourd’hui au cœur des préoccupations. C’est sur cette thématique que travaille la société Ezeeplant, qui développe une solution inédite : des bio-épurateurs d’air 100% naturels, mini-jardins ou murs végétalisés modulaires permettant d’épurer l’air des bureaux et des lieux d’accueil publics, dont la réalisation et la maintenance seront assurés par des producteurs locaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Innover et proposer de nouveaux services numériques

Innover et proposer de nouveaux services numériques

On ne ressort pas de la crise avec des idées révolutionnaires, mais avec l’envie de concrétiser celles qu’on avait déjà. Artelia, qui vient de dévoiler ses chiffres en forte hausse, place l’innovation, le numérique au cœur de...

03/07/2020 | Innovation
Pour des menuiseries et façades rideaux aluminium à empreinte carbone réduite

Publi-rédactionnel

Pour des menuiseries et façades rideaux aluminium à empreinte carbone réduite

Vers les centrales solaires hybrides

Vers les centrales solaires hybrides

Robinetterie sans contact (1/2) - L'hygiène, plus que les économies d'eau

Enquête

Robinetterie sans contact (1/2) - L'hygiène, plus que les économies d'eau