Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le CSTB et l'AITF, partenaires pour la sécurité et la qualité des bâtiments

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le CSTB et l'AITF, partenaires pour la sécurité et la qualité des bâtiments

Patrick Berger, président de l’AITF (à g.) et Étienne Crépon, président du CSTB.

© Nicolas Richez

Quatre ans. C’est la durée prévue du récent partenariat, signé le 14  septembre, entre le CSTB et l’AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France). Les deux entités souhaitent ainsi pouvoir faire évoluer la sécurité et la qualité des constructions dans une logique d’économie raisonnée. Le partenariat repose ainsi sur trois axes majeurs : proposer une organisation apte à répondre aux questions pratiques des ingénieurs et aux interrogations liées à l’évolution du contexte de la construction ; un échange d’informations techniques, dans un contexte de fortes évolutions ; et la reconnaissance de solutions concourant à la sécurité et la qualité des ouvrages. Le tout autour de thématiques diverses telles que le BIM, la qualité de l’air, l’analyse des risques (niveau d’innovation des projets, risques incendie et dérogations, risques naturels…) ou encore le coût global. L’objectif central étant de contribuer à l’amélioration des connaissances, des compétences et des pratiques, au service des acteurs de la construction, de l’aménagement et du développement des territoires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Bouygues s’associe au bois français

Bouygues s’associe au bois français

Bouygues bâtiment France Europe s’engage à utiliser du bois français pour ses constructions. Deux signatures auront lieu demain : la première avec la Fédération Nationale du Bois et le label Bois de France afin de remplir ses...

05/05/2021 | ActualitéChantier
Quand bois et agriculture font bon ménage

Quand bois et agriculture font bon ménage

Stocker et redistribuer

Stocker et redistribuer

Là où le BIM blesse

Là où le BIM blesse