Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

LE CONFORT DE « L'OUTDOOR »

Sujets relatifs :

LE CONFORT DE « L'OUTDOOR »

Avec son modèle Trapèze, Biossun ouvre une piste prometteuse pour s'affranchir des diktats de la toiture plate et de l'angle droit.

© Biossun

Avec son positionnement fonctionnel à mi-chemin entre store et véranda, la pergola bioclimatique emprunte à l'un et à l'autre pour offrir un système résistant, confortable et personnalisable.

Une étude sectorielle1 attribue le dynamisme du marché français des pergolas entre 2011 et 2015 à l'émergence de la pergola bioclimatique. Solution alternative dès lors qu'il s'agit d'aménager un espace extérieur, « elle ne doit cependant pas être regardée comme une véranda , avertit Jean-Luc Marchand, délégué général du Syndicat national de la construction des fenêtres, façades et activités associées (SNFA) . Elle ne peut se substituer à une extension, car , dans la mesure où elle n'assure pas le clos et couvert, elle n ' en aura jamais les qualités d ' habitabilité. D'où l'importance de prescrire le produit le plus adapté aux usages envisagés. » Et de comparer ce qui est comparable.

Face à une offre abondante, quels éléments faut-il prendre en compte ? Avant toute chose, l'implantation envisagée. De nombreuses configurations existent : adossée à un mur avec les lames perpendiculaires ou parallèles (en fonction de l'orientation), entre deux ou trois murs, voire enclavée entre quatre… À noter qu'une pergola bioclimatique, autoportante, peut parfaitement s'installer en pose libre. Dans la majorité des cas, la structure est accolée au bâti grâce à une poutre horizontale et s'ancre au sol avec des platines. Si toutefois les conditions d'une bonne fixation en façade ne sont pas avérées (cas d'un bardage bois), il suffit de la faire supporter par quatre pieds, sans dépendance à la façade.

Pour des façades de grande largeur, on peut juxtaposer parallèlement plusieurs unités formant îlot ; mais aussi les coupler perpendiculairement pour une plus ample avancée. La seule contrainte réside dans la nécessité de répliquer un module standard, ce qui a pour conséquence d'augmenter la surface d'occupation à proportion de ce multiple. Suivant la configuration, la structure reposera sur deux, quatre ou plusieurs poteaux, dont quelques-uns peuvent être déportés pour un supplément d'esthétisme.

À noter que certaines pergolas peuvent également être fixées en angle de terrasse : c'est le cas de la pergola Wallis &[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°355

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

PAC double service (2/2) - Fiable, performante et moins bruyante

Enquête

PAC double service (2/2) - Fiable, performante et moins bruyante

La PAC aérothermique poursuit son évolution sur plusieurs axes avec de nouveaux fluides plus écologiques, l'essor du rafraîchissement, l'apport du connecté… Si les PAC n'ont pas toujours[…]

08/07/2019 |
PAC double service (1/2) - Le chaud et le froid dans l'habitat

Enquête

PAC double service (1/2) - Le chaud et le froid dans l'habitat

Spas collectifs (2/2) - Un bain de technicité

Enquête

Spas collectifs (2/2) - Un bain de technicité

Spas collectifs (1/2) - Des bulles de bien-être

Enquête

Spas collectifs (1/2) - Des bulles de bien-être

Plus d'articles