Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le ciment vire au vert

Sujets relatifs :

Le ciment vire au vert

Trois ans après l’apparition du béton autonettoyant, les nouvelles gammes TX Aria et TX Arca de Ciments Calcia réduisent les salissures d’origine organique et participent à la limitation de la pollution atmosphérique par photocatalyse.

En 2003, Ciments Calcia lançait officiellement le TX Millenium, un ciment innovant qui conférait des propriétés autonettoyantes aux bétons réalisés à partir de ce matériau. Les suivis colorimétriques, réalisés depuis sur les premiers ouvrages expérimentaux (Église Dives in Misericordia de Rome, Cité des arts et de la musique de Chambéry et hôtel de police de Bordeaux) attestent, par ailleurs, l’efficacité et de la réalité du phénomène obtenu par effet photocatalytique (voir encadré).

Fort du savoir-faire acquis en la matière, et en vue de se positionner comme un spécialiste des questions esthético-environnementales, Ciments Calcia lance aujourd’hui les gammes TX Arca et TX Aria.

La première, développée spécifiquement pour répondre aux exigences architecturales, permet de préserver les qualités esthétiques du béton, quel que soit son aspect de surface (brut, poli, gommé, acidé) et sa teinte (blanc, gris).

L’oxydoréduction contre la pollution

Le pouvoir autonettoyant assure l’élimination des salissures d’origine biologique (algues, mousses ou lichens) par désolidarisation (destruction partielle, puis élimination par l’eau de pluie ou d’arrosage) ou décomposition. La ligne Aria s’attaque, quant à elle, directement à la pollution atmosphérique ! Les mortiers, revêtements minéraux, enduits ou autres bétons réalisés à partir de ce ciment sont en effet capables de détruire, par oxydoréduction, une fraction importante des substances gazeuses nocives présentes dans l’atmosphère : oxydes d’azote, ozone, composés organiques volatils (benzène, toluène). Des performances qui ont été attestées par des laboratoires extérieurs, le projet ayant beaucoup bénéficié des travaux qui ont été menés dans le cadre du projet européen Picada (1).

Les résultats ont également été contrôlés in situ, sur des ouvrages expérimentaux à Milan et à Bergame (Italie), ainsi que sur le site pilote expérimental, unique au monde, mis en place par le centre technique du groupe à Guerville (78). Dans cette rue canyon à l’échelle 1/5e, qui reproduit les conditions dynamiques et l’activité polluante d’une artère urbaine, « nous avons atteint des taux de destruction de 20 à 80 % de la teneur en NOx », affirme Jean-Philippe Vacher, le responsable du service innovations de Ciments Calcia. Dans la pratique, le principe actif demeure toujours, comme pour l’ex-Millenium, le dioxyde de Titane (TiO2), mais impossible d’en savoir plus. « Il est introduit au ciment sous une forme particulière dans des stations de mélange dédiées ». Côté économique, l’utilisation d’un de ces « ciments verts » se traduirait, en regard d’un ciment traditionnel, « par un surcoût de 1 à 3,5 % du coût global de la construction ». Un investissement qui, a posteriori, pourrait se révéler payant si l’on sait que « le coût d’entretien d’une façade urbaine représente, en moyenne, 38 e/m2 ». Quant à chiffrer les économies en matière de dépollution atmosphérique, précisons que les affections respiratoires (bronchite et asthme) coûtent cher à la société, alors même que le seuil de qualité de 40 g/m3 fixé par les directives européennes n’a pas été atteint en 2005 pour la région parisienne…

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'Ifremer fait rimer bâtiment et aquaculture durable

L'Ifremer fait rimer bâtiment et aquaculture durable

Dédiée à l’étude des mollusques marins, les travaux de rénovation et de construction de la station Ifremer de La Tremblade viennent de s’achever après trois années de chantier. La station est ainsi équipée de nouveaux bureaux et...

19/01/2022 | Chantier
Récupérer l’énergie fatale pour chauffer les bâtiments

Récupérer l’énergie fatale pour chauffer les bâtiments

« Ne pas se limiter aux scores et aux performances »

Dossier

« Ne pas se limiter aux scores et aux performances »

Transition écologique : ce qui a changé au 1er janvier 2022

Transition écologique : ce qui a changé au 1er janvier 2022

Plus d'articles