Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le centre de consultations psychiatriques Metz-Queuleu remporte l’Equerre d’argent 2018

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le centre de consultations psychiatriques Metz-Queuleu remporte l’Equerre d’argent 2018

© Luc Boegly

Le jury des prix d’architecture du Moniteur et d’AMC, réuni le 26 novembre, a souhaité récompenser l’établissement de soins réalisé par l’agence Richter architectes & associés pour le centre hospitalier spécialisé de Jury (Moselle). (Un article de nos confrères du Moniteur ici)

Le palmarès de la 36e édition du prix de l’Equerre d’argent a été dévoilé le 26 novembre, lors d’une cérémonie organisée au Conseil économique, social et environnemental (Cese) à Paris. Un peu plus tôt dans la journée, le jury s’était réuni pour départager les 25 réalisations nommées et désigner les lauréats par catégorie, ainsi que celui de l’Equerre d’argent qui, chaque année récompense l’architecte et le maître d’ouvrage de la meilleure réalisation livrée au cours de l’année écoulée sur le territoire français. Cette année, le jury a en outre choisi de remettre un prix spécial.

 

Equerre 2018 : Centre de consultations psychiatriques à Metz-Queuleu (Moselle)
Maîtrise d’ouvrage : Centre hospitalier spécialisé de Jury ; Architecte : Richter architectes & associés (Strasbourg).

Réalisé pour le centre hospitalier spécialisé de la ville de Jury,l’établissement permet de recevoir sur un même site des patients adultes et enfants pour des consultations et des soins. Situé dans une zone d’activités, le bâtiment se caractérise par sa coque de béton pigmenté. Le jury a apprécié  « la poésie «  d’une réalisation « parfaitement dessinée » et a souligné que son enveloppe, tout en protégeant les patients des regards extérieurs, ne fasse néanmoins pas du lieu une forteresse : « ce bandeau de béton, au contraire, s’ouvre ou se soulève pour permettre de cadrer les vues sur l’extérieur, vers le petit bois voisin ou vers le ciel, tout en masquant ce que l’environnement a de  plus ingrat. Par sa qualité, le bâtiment agit d’ailleurs comme un élément réparateur du site lui-même. » La peau du béton, déjà un peu « usée » par l’intervention d’un artiste, donne le sentiment que le centre de soins «  a toujours été là, qu’il est  ancré dans son territoire. »

[suite de l'article]

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre[…]

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

Nominations chez Grohe

Nominations chez Grohe

Une plateforme de tri prend feu

Une plateforme de tri prend feu

Plus d'articles