Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le bois massif aux airs de bambou

Catherine Jung-Ernenwein

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le bois massif aux airs de bambou

Laudescher lance deux nouveaux panneaux décoratifs et acoustiques en bois massif pour murs et plafonds : Bamboo et Bamboo Wave.

La gamme Linea 3D s’agrandit. L’industriel normand Laudescher, spécialiste des panneaux lignés à claire-voie, innove Bamboo et Bamboo Wave. Ces panneaux décoratifs et acoustiques en bois massif sont composé de lames de bois verticales sculptées tout en rondeur et scandées par de petites incisions, une version stylisée des tiges de bambou. Sur Bamboo Wave, les lames se soulèvent et ondulent comme une matière vivante.
Ces produits résultent du travail de recherche technique et formel entrepris depuis trois ans avec le collectif Woodlabo. « Grâce à la double compétence de cette équipe de designers/menuisiers, nos dernières machines nous permettent de sculpter le bois en 3D et de réaliser des pièces inconcevables auparavant en grande série », se réjouit Delphine Oréal, directrice commerciale de Laudescher. C’est le design qui a été moteur de cette nouvelle façon d’utiliser l’outil industriel. En effet, pour aborder et sculpter la matière en trois dimensions, Woodlabo a détourné l’utilisation de la machine de production (originellement une moulière) pour découper et usiner en trois dimensions des panneaux en bois. Une utilisation à laquelle les fabricants de la machine n’avaient eux-mêmes pas songé !

Une performance acoustique élevée

Ces panneaux Bamboo, disponibles en deux formats de 1,88 ou 2,5 m de haut, sont réalisés en carrelets de pin ou chêne certifiés PEFC et FSC (comme tous les bois de l’industriel), assemblés à mi-bois sur un contre-lattage arrière noir. Ils habillent les murs et plafonds intérieurs. L’entraxe des lattes, leur rythme et d’autres paramètres peuvent être ajustés sur mesure à la demande des architectes, ainsi que la finition vernie neutre ou cirée dans une large palette de teintes Wax Color. L’espace entre les lattes fait office de piège à son. Doublés d’un isolant acoustique surfacé de voile en sous-face, ils offrent une performance acoustique élevée en absorption/diffusion, avec un coefficient αw de 0,85. Pour des locaux à forte hygrométrie ou à l’extérieur pour assurer une continuité visuelle, ces panneaux peuvent être proposés avec d’autres essences (bois exotiques ou traités).
Recyclables, Ces panneaux favorisent la circulation de l’air, et font l’objet d’une Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire validée par l’AIMCC (Association des industries de matériaux, produits et composants pour la construction).

• Classement de réaction au feu : B-s1,d0
• Essence : chêne, pin, douglas, bois exotiques
• Finition : naturelle, vernis incolore ou Wax Color
• Dimensions (L x l) : 1 880/2 495 x 600 mm
• Section lames : 40 x 40 mm (Bamboo) et 40 x 56 mm (Wave)
• Epaisseur : 75 mm (Bamboo) et 91 mm (Wave)
• Espacement entre lames : 35 mm (de base)
• Coefficient d’absorption acoustique (αw) : 0,85 αw
• Masse surfacique : 15,1 à 20,9 kg/m² (pin ou chêne, mur ou plafond)
• Mise en œuvre : pose murale vissée et pose suspendue en plafond sur porteur 24T noir

Nous vous recommandons

2ème édition des Journées Régionales de la Construction Bois en Nouvelle-Aquitaine

2ème édition des Journées Régionales de la Construction Bois en Nouvelle-Aquitaine

Les interprofessions Forêt Bois Papier de Nouvelle-Aquitaine organisent les 15 & 16 novembre la 2ème édition des « Journées Régionales de la Construction Bois en Nouvelle-Aquitaine à Jonzac[…]

12/11/2018 | Actualité
PARI, 4e Biennale du Réseau des maisons de l’architecture

PARI, 4e Biennale du Réseau des maisons de l’architecture

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Présentation des Prix AMO 2018

Présentation des Prix AMO 2018

Plus d'articles