Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le bois acétylé apte à la fenêtre

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Le bois acétylé apte à la fenêtre

Le bois acétylé, issu d'un procédé de modification moléculaire appelé « acétylation », vient d’obtenir un dossier technique favorable pour son utilisation en menuiserie. 

Le bois acétylé, mieux connu sous la marque Accoya, généralement employé en extérieur en terrasse et bardage, peut désormais être utilisé pour la fabrication de cadres de fenêtres. L’institut technologique FCBA valide en effet par un dossier technique son utilisation en menuiserie après un an de campagne expérimentale. Des tests concluants ont été effectués sur des fenêtres en bois massif Accoya (avivés grade A1), afin d'évaluer le comportement mécanique (AEV, arrachement, résistance…), l'exposition climatique (stabilité, vieillissement) et la tenue des peintures et lasures translucides (EN927). Selon le fabricant, « le bois modifié Accoya est déjà utilisé depuis dix ans pour la fabrication de fenêtres en Europe du Nord et aux États-Unis, mais il nécessitait pour la France une reconnaissance normative adaptée à ce marché ». Pour rappel, le bois Accoya obtenu par acétylation, possède une durabilité naturelle de classe 1 et il est garanti 50 ans contre la pourriture. Son coefficient thermique (Lambda 0,12) apporte des performances thermiques intéressantes pour l'isolation des fenêtres et des portes. 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

Énergie, économies, qualité de vie et respect de l’environnement sont autant de domaines dans lesquels cette réalisation exemplaire, présentée ce jeudi 18 avril dans le 12ème arrondissement,[…]

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Plus d'articles