Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Le BIM au service des électriciens

François Ploye

Sujets relatifs :

,
Le BIM au service des électriciens

Génération de schématique électrique filaire avec SchemBAT (FTZ).

© FTZ

Les BET fluides sont de plus en plus nombreux à passer à la maquette numérique 3D et à un environnement collaboratif BIM pour la conception, l'exécution, voire l'exploitation.

Le lot électricité regroupe les réseaux forts et faibles et, sur certains chantiers, la production et le stockage d'électricité. Il revient au bureau d'études fluides de concevoir les plans d'installation électriques en implantant les équipements et les terminaux (prises) afin de générer automatiquement les schémas unifilaires correspondants. Ces schémas peuvent être conçus en 2D étage par étage ou en une quasi 3D (modélisation avec l'altimétrie) utile pour effectuer la synthèse entre les chemins de câbles et les gaines et pour générer automatiquement les réservations. Des outils de dimensionnement et de calculs des charges sur le circuit permettent de générer les tableaux électriques en conformité avec la réglementation (norme NFC 15-100). Les outils généralistes de conception d'ingénierie dits MEP ( Mechanical, electrical and plumbing), comme Revit MEP d'Autodesk, Trimble MEP, MEP Modeler de Graphisoft ou encore Data Design System MEP (acquis par Nemetschek), sont complétés par des outils métiers plus spécialisés pour le dimensionnement, le calcul de puissance ou la simulation d'éclairage, la création de tableaux électriques… Dans les projets traités en BIM, en phase d'études, la collaboration est cruciale entre les architectes et les BET fluides et structure. Pour l'exécution et le suivi de chantier, les électriciens sont de plus en plus sollicités pour participer au processus BIM.


Implantation dans un Ehpad de distributions de grande et petite puissance depuis une bibliothèque d'objets électriques intégrée dans Caneco BIM.

Les logiciels métiers en ordre dispersé

Les plateformes généralistes des grands éditeurs comme Autodesk avec Revit, Trimble, Bentley, ArchiCad ou Nemetschek avec Allplan servent de fer de lance pour la généralisation du BIM. De leur côté, les outils métiers plus spécialisés passent à leur rythme au BIM. L'approche la plus courante pour être « BIM compatible » est de s'intégrer directement dans l'interface graphique de Revit. C'est le cas avec StabiCad for Revit de Stabiplan, un éditeur qui a été racheté en début d'année par l'américain Trimble ou de la suite logicielle Ca-neco d'Alpi intégrée à Revit. Plus globalement, Alpi propose la solution BIMelec, qui repose sur quatre outils communicants de la gamme Ca-neco, dont Caneco BIM, un outil de conception et de contrôle d'une maquette numérique électrique sous Revit. Autre exemple, le logiciel Lise de calcul d'installations électriques BT de BBS Conception existe en plug-in Revit (Lise BIM). Il faut préciser que ces logiciels bénéficient aussi d'imports et exports de modèles BIM au format standard IFC. C'est le cas, par exemple, avec Elec Calc BIM de Trace Software, qui[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°372

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

L’association pour le développement du numérique dans la construction serait choisie par le gouvernement pour prendre la suite des actions du PTNB. Le numérique, le gouvernement y croit et maintient son soutien. Julien[…]

15/11/2018 | Transition numériqueActualité
Les enjeux du BIM  en France

Les enjeux du BIM en France

Le contrôle des règles s'automatise

Le contrôle des règles s'automatise

Tribune : "La sécurité de l’IoT souffre encore de failles majeures"

Tribune : "La sécurité de l’IoT souffre encore de failles majeures"

Plus d'articles