Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Le BIM 4D et la French smart city

Hugo Leroux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le BIM 4D et la French smart city

Dans le cadre de notre série de 21 entretiens consacrés à l'innovation en 2018, les experts interviewés ont mis en avant un ou deux exemples remarquables. Vous les retrouvez ici. Aujourd'hui, la sélection de Maxime Lemaire, directeur régional et référent innovation chez TPF-I.

WORK BREAK DOWN STRUCTURE - Le management de projet en mode BIM 4D

"Une méthode permettant de mieux intégrer les exigences de planification et de contrôle du coût."  Maxime Lemaire


« Voici quatre ans que le BIM est entré dans les mœurs. Mais nous sommes à un moment charnière où les acteurs s'aperçoivent que cela ne se résume pas à une simple maquette numérique et aux logiciels qui permettent de la construire », explique Sylvain Wietrzniak, architecte et expert BIM au sein de l'agence ACTH. Selon lui, une nouvelle pratique doit se généraliser : interfacer la maquette avec les outils de management de projet et de planification des tâches type WBS (Work Breakdown Structure). Ce niveau de maîtrise du BIM est aussi appelé BIM 4D. « Actuellement, les acteurs d'un projet s'envoient des grands plannings sous forme de diagrammes PERTT ou GANT, mais ceux-ci restent peu lisibles ou abstraits pour la plupart des intervenants. En liant chaque tâche du planning à un état d'avancement de la maquette, on peut au contraire simuler l'avancement du chantier d'un simple clic, et visualiser beaucoup plus efficacement l'enchaînement des travaux. La maquette numérique devient alors un vrai outil de communication et de décision au sein de l'équipe », souligne Sylvain Wietrzniak.  La Société du Grand Paris a, par exemple,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles