Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le bardage métallique, vecteur d’architectures contemporaines

Sujets relatifs :

Le bardage métallique, vecteur d’architectures contemporaines

1. Un bardage nervuré horizontal enrobe le Zénith de Rouen (Seine-Maritime). Il épouse les formes cintrées créées par l’architecte Bernard Tschumi.

Les gammes étendues de bardages métalliques pour des types de construction différents offrent une grande variété de modénatures qui enrichissent les façades.

Par définition, le bardage est le parement d’un mur extérieur et par ­extension, le terme s’applique à tout revêtement de façade mis en place par fixation mécanique dans un plan distinct de celui du nu de la maçonnerie. À l’origine, le bardage est constitué de clins pouvant être conçus en de divers ­matériaux, tels que le bois, l’ardoise, la pierre, la céramique, la terre cuite, l’aluminium, etc. Il est fixé, à l’aide de pattes métalliques, sur une ossature en bois ou en métal, complétée d’un panneau isolant en fibres minérales. Mais, en France, où par tradition le règne de la maçonnerie perdure, ce système de façade ­rapportée aux parois peu épaisses est assimilé à de la construction éphémère de type industriel. Dans les pays voisins – Allemagne, Suisse ou Grande-Bretagne – cette technologie est de plus en plus ­retenue pour habiller aussi bien les bâtiments industriels et agricoles, que les immeubles tertiaires et commerciaux. Elle offre de nombreux avantages : amélioration de l’étanchéité, de l’isolation acoustique, suppression des ponts thermiques ; mise en œuvre ­rapide et aisée dans le cadre d’un chantier propre grâce au montage à sec des composants, dénué de gravats rejetés dans la nature ; coût réduit ; confort accru des espaces intérieurs ; souplesse architecturale générant une variété de façades et de formes.

Pour offrir des caractéristiques variées, le bardage métallique peut être fabriqué en quatre matériaux : l’acier galvanisé, inoxydable ou laqué, l’aluminium anodisé ou laqué, le cuivre et le zinc naturel ou prépatiné. Les tôles d’acier galvanisé à chaud respectent la norme de référence NF P 34-310, ainsi que la spécification anticorrosion correspondant à la norme NF P 34-301. Certains modèles associent même plusieurs de ces métaux.

Plusieurs systèmes de pose

Ces bardages se présentent en deux grandes familles. Les ­éléments (à simple ou à double peau) se déclinent en divers modèles, tels que les profilés, plaques, clins, lames, écailles, bacs, cassettes ou panneaux. À noter que certains d’entre eux équipent à la fois des murs et des toitures. Les éléments à simple peau servant de parement extérieur sont généralement préfaçonnés en bacs, lames, cassettes et écailles, facilement joignables entre eux. De plus, sous la forme de plaques et de profils nervurés ou à ondes, dont la largeur est invariable, ils se posent suivant des longueurs qui vont de 1 à 15 m (dimension maximale correspondant à la longueur du camion-grue de transport). Pour ces bardages constitués d’une unique tôle, cette dernière peut être apposée directement sur la structure primaire constituée de poteaux ou de murs isolés, ou bien être fixée sur une ossature secondaire, comprenant des montants verticaux ou des lisses, en bois ou en métal. Cependant, cette dernière technique impose d’appliquer, derrière l’ossature, des panneaux d’isolation, telle la laine de roche incombustible.

Le classement de résistance au feu des bardages métalliques à simple peau est presque toujours M0. Le changement de catégorie ne peut intervenir que lorsque le bardage intègre un isolant thermique ou acoustique et qu’il est considéré comme un bardage double peau. Si l’âme isolante est en polyuréthanne ou en polyéthylène, matériaux classés M1, le panneau sandwich est alors classé M1. Une autre technique pour un bardage simple peau consiste à poser, entre les poteaux porteurs, des plateaux préfabriqués en acier (en forme de U) remplis d’un isolant minéral sur lesquels sont fixés mécaniquement des profils de bardage. Les plateaux font partie des gammes de bardages proposés par les divers fabricants. L’ensemble forme un bardage double peau isolé très performant.

Le système de fixation, par vis, rivets, ou agrafes, peut être apparent ou invisible. Il est invisible lorsque les éléments de bardage sont emboîtés entre eux, ou bien assemblés avec des joints creux, à l’aide de vis en inox. C’est notamment le cas des lames et des panneaux sandwichs. En revanche, si la fixation est apparente et vissée, les joints verticaux, horizontaux ou en diagonale peuvent être volontairement marqués, comme pour les panneaux sandwichs ou les cassettes. L’assemblage des profilés nervurés ou ondulés simple peau est le plus souvent à recouvrement, avec des vis apparentes en creux d’ondes. Les éléments, tels que les clins, lames ou écailles, sont susceptibles d’être mis en œuvre de différentes manières : soit fixés sur une ossature secondaire vissée sur la structure porteuse, soit apposés sur des bacs acier fixés sur l’ossature primaire, soit vissés sur un mur en béton doté d’une isolation.

En bardage double peau, le panneau sandwich – produit ­isolant fini – se compose d’un bac en acier laqué étanche posé face extérieure, d’une âme isolante en laine de roche ou en mousse de polyuréthanne expansé ou polyisocyanurate, et d’un parement intérieur en tôle d’acier nervurée ou non. Il se fixe à l’aide de vis, directement sur la structure primaire. Son installation rapide peut être horizontale, verticale ou oblique. La trame régulière rythmant la façade offre de nombreuses possibilités de modénatures.

Piscines et patinoires exclues

Quant à l’usage et à la destination, le bardage métallique s’adapte à tout type de bâtiment, qu’il soit agricole, industriel, commercial, tertiaire ou d’habitation. Il existe toutefois quelques restrictions à son emploi. En effet, les parements métalliques ne sont pas adaptés aux bâtiments à faible ou moyenne hygrométrie, comme les piscines et les patinoires. L’acier prélaqué ne supporte pas le contact ­direct avec la glace et avec le chlore qui peut le dégrader, voire le détruire. De plus, un tel équipement est déconseillé dans un édifice dont la température normale d’utilisation est inférieure ou égale à 12° C. C’est le cas des bâtiments d’élevage et d’ouvrages climatisés ou chauffés selon un processus industriel. Par ailleurs, on ­constate que ­certaines gammes de bardages sont plus appropriées à des types de constructions spécifiques. Ainsi, les lames conviennent bien à la rénovation de bâtiments, car elles s’adaptent plus facilement aux contraintes liées à des dimensions et des formes existantes imposées.

Posées horizontalement ou ­verticalement, elles donnent une orientation personnalisée à la façade. Les cassettes, éléments autonomes de forme carrée, ­rectangulaires ou en losanges, sont fixées, de manière apparente ou non, sur une ossature secondaire. Rapides à monter, elles facilitent une combinatoire de matériaux différents, en juxtaposition ou en ­superposition. La modénature de la façade pouvant alors évoluer, grâce à la mise en place de joints de différentes largeurs et au calepinage spécifique de cassettes de couleurs variées. Ces modules, également dédiés à la rénovation d’immeubles, ­cachent les irrégularités propres à la construction initiale. Tous ces bardages ont en commun d’offrir une infinité de textures, de formes et de couleurs, qui stimule la créativité des concepteurs.

Fabricant Produit SL Type Matériaux Largeur(mm) Longueur(mm) Épaisseur de la tôle (mm) Hauteur du profil (mm) Classement au feu Aspect Teinte Type de pose Accessoires Coût au m2(H HT)
Aluform Aluform 29/12445/15042/250 501 Profil nervuré, trapézoïdalsimple peau, double peau Tôle d’aluminium 900, 992, 1 000 1 300,15 000 de 0,5 à 1,2  29 M0 Aluminium, brut, laqué ou prélaqué, finition laquée polyester ou Pvdf 45 teintes prélaquées Pvdf, 4 tons nacrés Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes Angle sortant ou rentrant, bande d’égout, de rive, larmier, faîtière, closoir, tôle plane. 13 à 18
Aluform 18/7635/137, 55/177 502 Profil ondulé, simple peaudouble peau Tôle d’aluminium 885 à 1 076 1 000 à 15 000 0,7–0,8–1–1,2 18, 35, 55 M0 Aluminium brut, laqué ou prélaqué ; finition laquée polyester ou Pvdf 45 teintes prélaquées Pvdf, 4 tons nacrés Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes Angle sortant ou rentrant; larmier; bande de départ ou d’arrivée. 13 à 18
Bacacier Séries 25 P et 35 P 503 Profil nervuré ou ondulésimple peau Tôle d’acier galvanisé 840 à 1 085 Maxi 13 000 0,50–0,63–0,75–1 25, 35 (nervure) ; 18 (onde) M1 Acier galvanisé ou prélaqué Coloris standard RAL : 13 teintes ou à la demande Assemblage par recouvrement; fixation par vis apparentes sur ossature secondaire en bois ou métal Angle sortant ou rentrant; bavette; appui de fenêtre. 5 à 6,50
Batiroc Batibac 14B 504 Profil nervuré symétrique,simple peau Acier C 320 1 000 1 000 à 13 000 0,63 ou 0,75 14 M0 Laque brillante (sur une face) Acier galvanisé prélaqué : 10 coloris, gamme Batiroc RAL Fixation par vis sur ossature porteuse Faîtière simple ou double, en solin, closoir, rive de pignon, angle de bardage, bavette 10 à 12
Batibac 4-25 BV 505 Profil nervuré, simple peau Acier C 320 1 070 1 000 à 13 000 0,63 ou 0,75 25 M0 Laque brillante (sur une face) Acier galvanisé prélaqué : 10 coloris, gamme Batiroc RAL Fixation par vis autoperceuses sur lisses en acier ou sur des plateaux en acier (ossature secondaire) Faîtière simple ou double, en solin, closoir, rive de pignon, angle de bardage, bavette 10 à 12
Batibac 6-25 BH 506 Profil nervuré, simple peau Acier C 320 1 085 de 1 000 à 13 000 0,63 ou 0,75 36 M0 Laque brillante (sur une face) Acier galvanisé prélaqué en gris RAL Fixation par vis autoperceuses sur lisses en acier ou sur des plateaux en acier (ossature secondaire) Faîtière simple ou double, en solin, closoir, rive de pignon, angle de bardage, bavette 10 à 12
Bemo Profil trapézoïdal TP (6 modèles) 507 Tôle trapézoïdale simple peau Acier laqué, inox,cuivre, aluminium brut ou laqué 900 à 1 160 10 000 à 10 350 0,5-0,63-0,75-0,88 (acier) ; 0,5-0,7 (inox) 21, 22, 35, 38,45 M1 Nu, brossé, granité ou laqué (alu) ; inox ou laqué (acier) Matières naturelles  ou laquées Assemblage par recouvrement ; fixations apparentes sur ossature secondaire Vis spéciales, fixations, aérations, profils d’angle, de jonction et de bords closoir simple, perforé 10 à 20
Profil ondulé WP(6 modèles) 508 Tôle de 6 à 14 ondes simple peau Acier laqué, inox, cuivre, aluminium brut ou laqué, zinc titane 760 à 1 100 10 000 à 12 500 0,63-0,88 (acier) ; 0,8 (alu); 0,6-0,7 (inox, Cu); 0,7-1 (Zn, titane) 18, 27, 42, 55 M1 Nu, brossé, granité ou laqué (alu) ; inox ou laqué (acier) ; titane (zinc) Matières naturelles ou laquées Assemblage par recouvrement ; fixations apparentes sur ossature secondaire Vis spéciales, fixations, aérations, profils d’angle, de jonction et de bords closoir simple, perforé 10 à 20
Cisabac Cisa 30 B40 B1 100/6 B 509 Profil nervuré, simple peau,double peau Tôle d’acier galvanisé et laquée 1 000/40 B1 070/30 B1 100/6 B Maxi 12 000 0,63–0,75–1 6, 30, 40 M0 Acier galvanisé ou prélaqué (polyester) Coloris standard RAL : 65 teintes ou à la demande Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes sur ossature secondaire A la demande 9,60 à 18
CorusBâtimentet Systèmes SidmurHellenaAthénaCécilia 510 Profil nervuré, simple peau Tôle d’acier S 320 GD galvanisé prélaqué Variable 2 000 à 12 000 0,63–0,75 24, 25, 35, 40, 44 M0 Acier galvanisé prélaqué en 3 finitions polyuréthanne, polyester ou Pvdf 24 teintes polyester, 7 teintes Pvdf, 10 teintes polyuréthanne Assemblage par vis; fixation invisible ou apparente (Cécilia) Couronnement d’acrotère, angle sortant ou rentrant, jambage de porte ou de châssis, bavette 5 à 10
Corus Building Systems Alsta 08 511 Profil ondulé, simple peau Tôle d’aluminium Maxi 1 100 Maxi 12000 1 8 M0 Aluminium brut lisse ou aspect Stucco Nuancier RAL (gamme Expression) ; laquage aspect zinc, cuivre (gamme Ambiance) Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes en creux d’ondes sur lisses transversales en bois ou en métal Angle sortant ou rentrant, profil de raccordement et de baie NC
Kalbau du 12/80 au 50/167 512 Profil nervurésimple peau Tôle d’aluminium 833 à 1040 Maxi 12000 0,35–0,5–0,6–0,7– 1–1,5 12 à 50 M0 Aluminium brut lisse ou aspect Stucco Nuancier RAL (gamme Expression) ; laquage aspect Zn, Cu (gamme Ambiance) Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes en creux d’ondes sur lisses transversales en bois ou en métal A la demande NC
Kalzip TF 800 513 Profil nervuré et platsimple peau Tôle d’aluminium 800 1 500 à 6 000 1–1,2 37,4 M0 Aluminium brut lisse ou aspect Stucco Nuancier RAL (gamme Expression) ; laquage aspect Zn, Cu (gamme Ambiance) Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes en creux d’ondes sur montants verticaux en bois ou en métal Angle sortant ou rentrant, profil de raccordement et de baie NC
GasellForce Métal Gas 50-30 Gas 50-150 514 Plaque onduléesimple peau Tôle d’acier galvanisé laqué 900 Maxi 12 000 0,65–0,7 50 M0 Acier galvanisé laqué ; ondes demi-circulaires concaves : GA50-30 ; convexes : GA50-150 31 teintes brillantes ou métallisées : nuancier Gasell Assemblage par recouvrement; fixation par vis apparentes Closoir, tôles planes pour façonner divers accessoires (à la demande) 12 à 15
Haironville PAB Chantilly B/HB5.40.900 515 Profil nervuré, simple peaudouble peau Acier S 320 GD, galvanisé ou laqué 900 1 800 à 12 000 0,63–0,75 40 M0 Acier galvanisé ou prélaqué: lisse, brillance standard et semi-mate Nuancier Hairplus/50 teintes Hairexcel/25 teintes Fixation mécanique par vis sur ossature secondaire Raccord d’angle intérieur et extérieur, bavette, coiffe d’acrotère 10 à 15
Fréquence B/HA (3 modèles) 516 Profil sinusoïdal, simple peau, double peau Acier S 320 GD prélaqué et galvanisé 900 à 920 1 800 à 12 000 0,75–0,88–1 18–25–43 M0 Acier galvanisé et prélaqué : lisse, brillance standard et semi-mate Nuancier Hairplus/50 teintes Hairexcel/25 teintes Fixation mécanique par vis sur ossature secondaire Raccord d’angle intérieur et extérieur, bavette, coiffe d’acrotère 10 à 15
Gamme Inox 517 Profil nervuré ou ondulésimple peau, double peau Inox 304 900 à 1 000 1 800 à 12 000 0,6 de 11 à 50 M0 Glacé, poli mat et mat Satiné ou brossé Assemblage par emboîtement, fixations mécaniques apparentes Raccord d’angle intérieur et extérieur, bavette, coiffe d’acrotère 30 à 45
Hacierba B/HB (6 modèles) 518 Profil nervuré, simple peaudouble peau Acier S 320 GD galvanisé et prélaqué 900 à 1050 1 800 à 12 000 0,75–0,88–1 25, 31, 36, 39,5, 44  M0 Acier galvanisé et prélaqué : lisse, brillance standard et semi-mate Nuancier Hairplus/50 teintes Hairexcel/25 teintes Fixation mécanique par vis sur ossature secondaire Raccord d’angle intérieur et extérieur, bavette, coiffe d’acrotère 10 à 15
Hacierba B4.265.27Nervesco B4.25.1070 519 Profil trapézoïdal nervurésimple peau, double peau Acier S 320 GD galvanisé et prélaqué 1 060 et 1 070 1 800 à 12 000 0,75  25 M0 Acier galvanisé et prélaqué : lisse, brillance standard et semi-mate Nuancier Hairplus/50 teintes Hairexcel/25 teintes Fixation mécanique par vis sur ossature secondaire Raccord d’angle intérieur et extérieur, bavette, coiffe d’acrotère 10 à 15
Nervesco B/HB6.25.10856.30.1030 520 Profil nervuré, simple peaudouble peau Acier S 320 GD galvanisé ou laqué 1 030 et 1 085 1 800 à 12 000 0,75 25, 30 M0 Acier galvanisé ou prélaqué: lisse, brillance standard et semi-mate Nuancier Hairplus/50 teintes Hairexcel/25 teintes Fixation mécanique par vis sur ossature secondaire Raccord d’angle intérieur et extérieur, bavette, coiffe d’acrotère 10 à 15
LookMétal Profil Design 521 Profil nervuré, simple peau Tôle d’aluminium 100, 200 Maxi 7 200 2 5, 13, 15, 20, 25, 35, 60, 65 M0 Aluminium anodisé ou laqué À la demande : nuancier RAL ou autre Emboîtement (clipage), fixation par vis cachées sur ossature secondaire ou structure primaire A la demande 55 à 85
Outokumpu Copper Nordic ProfilSéries 100, 200, 300 et 400 522 Plaque nervurée ou ondulée, simple peau Tôle de cuivre 600 à 800 3 000 à 8 000 0,5–0,6–0,7–1 12,4 ; 18 ; 21 ; 38 M0 Cuivre prépatiné vert Naturel : vert-de-gris Assemblage par emboîtement ou par recouvrement, fixation mécanique par vis sur ossature secondaire en inox À la demande : couvre-joints 100 à 200
Fabricant Produit SL Type Matériaux Largeur(mm) Longueur(mm) Épaisseur de la tôle (mm) Hauteur du profil (mm) Classement au feu Aspect Teinte Type de pose Accessoires Coût au m2(H HT)
Luxmetall LM 19 LM 40 523 Profil trapézoïdal, simple peau Tôle d’acier galvanisé, alu-zinc, aluminium, zinc, ­cuivre, uginox 1 000, 1 092 1 000 à 12 000 0,50–0,60–0,70– 0,75 19, 40 M1 Laque polyester mat ou siliconé, purlux, plastisol 17 teintes disponibles : nuancier RAL Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes sur ossature secondaire Faîtière, pièce de rive, solin de finition, linteau, closoir, fixations 10 à 15
LM 27 524 Profil sinusoïdal, simple peau double peau. Tôle d’acier galvanisé, alu-zinc, aluminium, aluminium stucco, cuivre 1 000 2 000 à 8 000 0,50–0,60–0,70– 0,75 27 M1 Laque polyester mat ou siliconé, purlux, plastisol 17 teintes disponibles : nuancier RAL Assemblage par recouvrement ; fixation par vis apparentes sur ossature secondaire Faîtière, pièce de rive, solin de finition, linteau, closoir, fixations 10 à 15
Ondulit Coverib 525 Profil nervuré trapézoïdalsimple peau, double peau Tôle d’acier galvanisé complexe bitumineux parement alu, cuivre, inox 850 Maxi 15 000 0,5–0,6 ; 0,8 (tôle); 2,4 (fini) 32 M1 Acier naturel, inox ou prélaqué, cuivre Coloris standard : 10 teintes RAL ou Pantone Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes sur ossature secondaire en bois ou métal Angle sortant ou rentrant, bavette, appui de fenêtre NC
Ondulit 526 Profil ondulé sinusoïdalsimple peau, double peau Tôle d’acier galvanisé complexe bitumineux parement alu, cuivre, inox 900 Maxi 15 000 0,5–0,6–0,8 (tôle); 2,4 (fini) 20,5  M1 Acier naturel, inox ou prélaqué, cuivre Coloris standard : 10 teintes RAL ou Pantone Assemblage par recouvrement, fixation par vis apparentes sur ossature secondaire en bois ou métal Angle sortant ou rentrant, bavette, appui de fenêtre NC
PMA Abysse 527 Profil nervuré, simple peaudouble peau Tôle d’acier, aluminium, inox 800 3 880 1–1,5 (acier); 1,5–2 (alu) 75 M0 Acier ou aluminium prélaqué ou postlaqué, acier inox mat ou brossé Acier prélaqué : nuancier Colorissime; acier et alu postlaqué : nuancier RAL; alu prélaqué: nuancier Alcan Assemblage par recouvrement vertical de 10,8 mm, fixation apparente sur ossature secondaire À la demande : acrotère, bavette basse, angle, encadrement de baie… NC
Arguin 528 Plaque micronervuréesimple peau, double peau Tôle d’acier galvanisé ; inox. 550 Maxi 2 650 1 (tôle),7 (onde) 70 M0 Acier ou aluminium prélaqué ou postlaqué, acier inox mat ou brossé Acier prélaqué : nuancier Colorissime ; acier postlaqué : nuancier RAL Fixation apparente sur ossature secondaire avec diviseur À la demande : acrotère, bavette basse, angle, encadrement de baie NC
Baïne 529 Plaque ondulée sinusoïdalesimple peau, double peau Tôle d’acier galvanisé, inox, aluminium 720 Maxi 3 000 1, (acier et alu), 1,2 (alu) 30 M0 Acier ou aluminium prélaqué ou postlaqué, acier inox mat ou brossé Acier prélaqué : nuancier Colorissime ; acier et alu postlaqué : nuancier RAL ; alu prélaqué : nuancier Alcan Fixation apparente sur ossature secondaire avec diviseur vertical À la demande : acrotère, bavette basse, angle, encadrement de baie NC
Récif 500 (4 ondes)Anjou (2 ondes) 530 Plaque nervurée trapézoïdale, simple peaudouble peau Tôle d’acier galvanisé, inox, aluminium 500 1 200 à 8 000(7 000 en postlaqué) 0,63, 0,75 (acier) ; 0,75 (alu) ; 42 (onde Récif 500) ; 43 (onde Anjou) 42 M0 Acier ou aluminium prélaqué ou postlaqué, acier inox mat ou brossé Acier prélaqué : nuancier Colorissime ; acier et alu postlaqué : nuancier RAL ; acier prélaqué : nuancier Alcan Fixation apparente sur ossature secondaire avec diviseur vertical ou horizontal lame d’air ventilée À la demande : acrotère, bavette basse, angle, encadrement de baie NC
Rheinzink Profilé SinusSP18/ SP 27Profilé TrapézoïdalT 25 (2 cas) 531 Plaque ondulée ou nervurée simple peau Zinc 836, 778 (Sinus) 700, 768 (Trap.) 5 000 0,8–1 18, 27 (Sinus), 25 (Trapézoïdal) M0 Zinc prépatiné : gris clair et gris foncé Clair (Pro Clair) et foncé (Pro Ardoise) Fixation apparente (vis et rivets inox) sur profilés métalliques fixés sur gros œuvre (entraxe de 1 m) Profilé d’angle, pièce d’appui, tableau, linteau de fenêtre 50 à 60
Rukki CHT Rannila Design 532 Plaque simple peau. Acier traitement pur zinc, inox, Corten ou laqué, option : aluminium 634 à 1 100 2 400 à 6 000 8 à 55 M0 Laque brillante Pvdf, rugueuse Pural, mate polyester, revêtement changeant de couleur 7 coloris métallisés ou 16 coloris nuancés : changement de couleur Fixations apparentes par vissage sur ossature Profils de finition : retour de menuiserie, tablette de fenêtre, profil haut, profil bas 8 à 40
Tolméga Outremer 533 Panneau nervuré simple peau Tôle d’aluminium, acier galvanisé ou laqué, inox 800 à 1 200, sur mesure Maxi 6 000 0,8 à 1,5 3 à 60 M0 Aluminium laqué ou anodisé, inox glacé ou naturel, acier galvanisé ou prélaqué Nuancier RAL, option: acier inoxydable glacé 2 B ou recuit brillant Assemblage par recouvrement ou joints creux, fixation dans le sens de la largeur et bout à bout dans le sens de la longueur Joints, goutte d’eau, acrotère, angle sortant ou rentrant, pièces pour huisserie 45 à 120
VM Zinc– Umicore Profil Sinus 534 Plaque ondulée sinusoïdale simple peau Zinc 700, 805, 836 1 800 à 6 000 0,8 ; 1 18–25–43 M0 Zinc prépatiné, gris clair et gris foncé Quartz zinc (gris clair) ou Anthrazinc (gris foncé) Fixation apparente (vis et rivets) sur lisses métalliques ou en bois, avec lame ventilée (2 cm) Profilé d’angle, épingles de jonction, entourage de baie 40

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°261

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Le salon BAU à ouvert à Munich ce matin, lundi 14 janvier, et durera jusqu’au samedi 19 janvier. Tous les deux ans, BAU offre un unique point de vue sur l’évolution des matériaux et des techniques de[…]

14/01/2019 | MateriauxActualité
Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles