Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

La ville : un organisme vivant

Sujets relatifs :

La ville : un organisme vivant

Qu’est-ce qui s’éveille, bruisse, grouille, trépide, se pare, s’illumine… et finit par s’endormir ivre de fatigue pour quelques heures !La ville bien entendu… Ce formidable assemblage d’humanité qui, pour le meilleur et pour le pire, a décidé de partager un destin collectif dans un espace relativement restreint. Et plus la ville se densifie, plus se compliquent les croisements dans des « artères » qui ne demandent qu’à s’engorger, qu’à se boucher. Ici toutefois, point de sang mais des hommes en déplacement, les flux piétonniers et motorisés qui doivent cohabiter au mieux ! Ici, point de caillot mais un gros tas de sable, de pavés et de bitume qui provoque son lot de désordres !

Alors, dans sa grande intelligence, l’homme en a eu assez d’ouvrir pour un oui, pour un non, sa chaussée ! Un coup pour le téléphone, un coup pour le gaz… et un grand coup pour les canalisations d’eau. Le pire pour l’engorgement, car cela nécessite souvent de dérouter les autres réseaux ! Fini les tranchées, les travaux de ce type se font maintenant en taupe, ce qui élimine une incroyable combinaison de gênes pour les riverains. Plus de trottoirs éventrés et de risque d’accident, plus de saleté, plus de bruit et plus de rupture de circulation.Différentes techniques sophistiquées y sont appliquées que le dossier de ce numéro passe en revue. Grands gagnants de cette évolution technologique, les handicapés, qui n’auront plus à réaliser de véritables parcours du combattant afin d’atteindre le but qu’ils se sont fixé.Les villes commencent à se préoccuper de leur accessibilité, fortement poussées il faut le dire par une réglementation qui se renforce d’année en année. Après l’obligation de disposer de bandes d’éveil aux abords des zones dangereuses, les communes vont devoir se doter d’une signalisation sonore capable de prévenir les malvoyants des dangers dutrafic. Tous ces aménagements renchérissent le prix des travaux. Ce renchérissement rend encore plus pertinent le développement des travaux sans tranchée ! Pour reprendre notre comparaison entre la ville, sa « tripaille » et les soins à y apporter, remarquons que les opérations chirurgicales sont de moins en moins invasives par miniaturisation des techniques, progrès de l’imagerie médicale et capacité à travailler par écrans interposés. Ainsi, même dans leurs soins, villes et humains suivent les mêmes voies d’évolution, ce qui rapproche encore un peu plus contenant et contenu !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La lente ascension du modulaire 3D

La lente ascension du modulaire 3D

Malgré de multiples atouts, le modulaire 3D est encore peu répandu. Son développement devrait cependant progresser du fait de son émergence sur de nouveaux marchés où il donne la mesure de ses atouts.La construction modulaire 3D...

15/09/2020 |
Inondations (3/3) : Un quartier conçu pour être résilient

Inondations (3/3) : Un quartier conçu pour être résilient

Inondations (2/3) : Anticiper ou contenir l'eau

Inondations (2/3) : Anticiper ou contenir l'eau

Inondations (1/3) : Le territoire à l'épreuve du risque

Inondations (1/3) : Le territoire à l'épreuve du risque