abonné

La Tour Eiffel illuminée à l’hydrogène

Stéphanie Obadia
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Tour Eiffel illuminée à l’hydrogène

© Olivier Anbergen - Melting Prod

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du Bâtiment - édition Abonnés

Le 25 mai, la Tour Eiffel a été illuminée pour la première fois par une énergie renouvelable à base d’hydrogène. Le procédé, développé par la start-up EODev, consiste en un groupe électro-hydrogène GEH2. Il produit 60kW en continu et sa densité énergétique lui permet de ne consommer que 3,5kg d'hydrogène par heure à pleine puissance. « Pour l'opération d'éclairage de la Tour Eiffel, qui a duré un peu plus de 3 minutes et demandé 55 kW de puissance pour les 70 projecteurs et la sonorisation, il n'a ainsi consommé que 175g d'hydrogène », indique Jérémie Lagarrigue, directeur général d’EODev. Conçu sur la base de la pile à combustible développée par Toyota, le GEH2® est couplé à une batterie tampon de 44kWh pour gérer les demandes de pics de puissance. « Il a une faible pollution sonore, une empreinte au sol réduite et ne rejette aucun CO2, NOx, SOx ou autres particules fines. Seulement de l'eau chaude et de l'air filtré. Aussi,  afin de réduire l’empreinte de son cycle de vie, la fibre de lin et la résine bio-sourcée ont été utilisées pour le capotage ». Doté de connectique, il permet un suivi à distance.

Cette opération, réalisée dans le cadre de l’événement Le Paris de l’hydrogène,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

Un plancher suspendu aux fermes treillis

Un plancher suspendu aux fermes treillis

Le projet d'origine prévoyait une charpente en bois, qui est devenue métallique à cause du sous-sol protégé. En acier, celle-ci est fondée sur des pieux périphériques n'entravant pas le sous-sol. L'entreprise Fourcade a commencé par...

04/01/2023 |
Deux produits spécifiques

Deux produits spécifiques

La préfa béton passe à l'impression 3D

L’innovation au service du succès des projets de construction et d'ingénierie

La préfa béton passe à l'impression 3D

Huit nouvelles start-up intègrent le CSTB’Lab

Huit nouvelles start-up intègrent le CSTB’Lab

Plus d'articles