Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Tribune

"La solidarité avant tout", Pascal Asselin, président de l'Untec

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

"Chers amis,

Après une semaine éprouvante je voulais vous adressez un message de soutien au nom de l’Untec.

J’ai une pensée particulière pour toutes celles et ceux qui ont contracté la maladie ou pire perdu un proche. Malheureusement, il y en a parmi nous. Au nom de l’Untec je vous fais part de mes meilleures pensées, condoléances et soutien.

Ce n’est pas le moment de la polémique, il faut faire front et lutter coute que coute pour préserver d’une part la santé de tous et d’autre part une sortie de crise la moins douloureuse possible pour nos entreprises.

Dans cette situation très complexe, essayons de promouvoir le sens civique dans notre métier tous ensembles : employés, partenaires et clients. 

Commençons par nous, Economistes de la construction, nous avons un rôle essentiel à jouer : Dans le cadre de l’exercice de nos missions, nous avons souvent la responsabilité de vérifier et corriger les demandes d’acompte des entreprises. Pour le mois de mars qui va s’achever, inutile d’être tatillon, tout le monde souffre, et pour les marchés engagés, même s’ils ont été arrêtés brutalement cette semaine, il n’y a rien qui oppose une entreprise de faire valoir sa demande paiement.

Dans la mesure du possible, si vous n’avez pas cessé toute activité, essayez de prioriser les validations de paiement des entreprises. Il existe, que ce soit dans le CCAG Travaux ou la norme NFP03001 toutes les mesures de contrôle des finances à postériori.

J’en appelle aussi à la responsabilité des entreprises principales, envers leurs-co-traitants, sous-traitants, aux mandataires des équipes de maitrise d’œuvre. Rien de vous obligent à bloquer les demandes d’acompte. Un co-traitant, sous-traitant, s’il apporte la preuve que ses taches ou que sa mission a été réalisée, ils ont le droit légitime de demander leur paiement, même si vous, entreprise principale ou mandataire n’avez pas effectué la part de votre marché ou de votre mission respective.

J’en appelle enfin, à nos maîtres d’ouvrages publics comme privés. De grâce, ne bloquez pas les paiements dans les semaines qui viennent parce qu’une virgule est mal placée, une erreur insignifiante de calcul, une révision de prix mal calculée, corrigez là, amendez là, mais mandatez là car dans quelques semaines, ce sera trop tard.

En ce qui concerne l’Untec nous avons mis en place une cellule de crise de façon à vous permettre de rester en lien tous ensemble. Dès demain vous recevrez des consignes vous permettant de vous positionner, en tant qu’économiste de la construction face à l’épidémie.

Nous ferons, comme dans la semaine passée des reportings réguliers, et essayerons de répondre le plus rapidement possible à vos questions.

Chers amis, la solidarité c’est maintenant

Protégez-vous ainsi que vos proches, bonne chance et bon courage à tous."

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

"Cette crise est probablement le révélateur d’un modèle à repenser" Magali Delhaye-Cottave (Groupe CSD)

Entretien

"Cette crise est probablement le révélateur d’un modèle à repenser" Magali Delhaye-Cottave (Groupe CSD)

Entretien avec Magali Delhaye-Cottave, dirigeante du Groupe CSD (prévention incendie, sûreté & risques associés), à propos du maintien de l'activité en cette période de confinement. Comment[…]

03/04/2020 | Coronavirus
Impacts du Covid-19 sur les entreprises :
une enquête GIMELEC riche d’enseignements

Impacts du Covid-19 sur les entreprises :
une enquête GIMELEC riche d’enseignements

Crise du Covid-19, les bureaux d'études témoignent

Crise du Covid-19, les bureaux d'études témoignent

Les acteurs du bâtiment se mobilisent pour proposer des hôpitaux de campagne

Les acteurs du bâtiment se mobilisent pour proposer des hôpitaux de campagne

Plus d'articles