Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

La sécurité incendie au défi de l'accessibilité

Sujets relatifs :

La sécurité incendie au défi de l'accessibilité

© Accèsmétrie

Alarme sonore pour malentendants, escalier de secours pour personnes en fauteuil… Certains dispositifs traditionnels de sécurité incendie sont inadaptés aux personnes en situation de handicap. L'accessibilité des ERP implique de les repenser pour assurer la protection de tous.

L'arrêté du 24 septembre 2009 complète la réglementation sécurité incendie applicable aux ERP en prévoyant la mise en œuvre de solutions adaptées pour assurer l'évacuation de tous et notamment des personnes en situation de handicap moteur. Parmi les propositions développées, figure la création d'espaces d'attente sécurisés (EAS) dans les bâtiments à plusieurs niveaux pour servir de refuge aux personnes en fauteuil roulant ou à mobilité réduite. La réglementation impose un minimum de deux EAS par étage, chacun pouvant accueillir au minimum 2 personnes en fauteuil roulant. Les surfaces nécessaires sont, bien sûr, dimensionnées en fonction de la surface normalisée d'une personne en fauteuil (80 cm x 1,30 m). Permettant une évacuation différée, ces espaces sont conçus comme des boîtes coupe-feu, le plus souvent 1 h, protégées des fumées par du désenfumage ou par une ouverture en façade. Ils sont pourvus de blocs d'éclairage autonomes, d'un téléphone ou d'un interphone permettant de se signaler aux secours, et sont repérés de l'extérieur par un balisage adapté.

« Des EAS souvent mal perçus »

Pour autant, « ces espaces sont souvent mal perçus par les responsables d' établissement. Comment accepter, en effet, que tout le monde évacue le bâtiment sauf les personnes en situation de handicap ? » , remarque Vincent Arnoux, directeur du Bet Accèsmétrie. Pour les pompiers, il peut aussi être compliqué de tous les vérifier, sans parler de ceux qui, dans la pratique, s'avèrent parfois verrouillés ou trop encombrés pour accueillir une personne.

À noter également que, dans de nombreux lieux publics, les gares par exemple, l'aménagement d'un EAS n'est[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°354

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°354

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

TenCate GeoClean, dépolluer les eaux des hydrocarbures

TenCate GeoClean, dépolluer les eaux des hydrocarbures

TenCate Geosynthetics lance aujourd'hui TenCate GeoClean, un aquatextile en structure poreuse tridimensionnelle non-tissée qui fixe et élimine naturellement les hydrocarbures des eaux de ruissellement et[…]

13/11/2018 | ActualitéInnovation
Présentation des Prix AMO 2018

Présentation des Prix AMO 2018

Le bois massif aux airs de bambou

Le bois massif aux airs de bambou

VMC double flux (1/2) - La réglementation tire les performances vers le haut

Enquête

VMC double flux (1/2) - La réglementation tire les performances vers le haut

Plus d'articles