Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

La pierre joue les jeunes premières

La pierre joue les jeunes premières

Centre des congrès de Metz (57) réalisé par l'agence Wilmotte & Associés, avec un parement en pierre de Jaumont, une pierre calcaire régionale de couleur jaune d'or due à la présence d'oxyde de fer.

© Luc Boegly

Pérenne et recyclable à l'infini, dotée d'une très bonne performance environnementale, la pierre naturelle doit être utilisée à bon escient pour conserver une simplicité de pose.

Remplacée par le béton dans les années 50, la pierre massive continue à être utilisée en neuf sur tous types de projets, en pierre massive pour les murs, en colonnade ou en parement agrafé de faible épaisseur. Son usage en façades est simple, demande peu d'énergie et ne génère presque pas de déchets sur chantier. La pierre est extraite de la carrière, façonnée et taillée, transportée avant d'être empilée et ne nécessite aucun parement périssable, ni vêture ni traitement particulier de protection. Certains architectes assurent que le marché manifeste un regain d'intérêt pour un matériau dont les vertus écologiques sont dans l'air du temps, comme le tandem Barrault & Pressacco, auteur en 2017 d'une opération remarquée : un immeuble de logement social rue Oberkampf Paris XIe doté d'une façade en pierre massive.

« Nous menons plusieurs projets d'immeubles en pierre massive qui sont en phase concours ou études, avec une évolution de nos pratiques et une écriture différente des façades, explique l'architecte Thibaut Barrault. Sur le programme de la rue Oberkampf, le gros œuvre était revenu à l'époque 10 à 15 % plus cher par rapport à une prestation équivalente avec du béton de qualité. Aujourd'hui, avec notre retour d'expérience et une connaissance approfondie des filières, nous pourrions nous limiter à un surcoût de l 'ordre de 5 % par rapport au béton. »

Chantier de la résidence sociale de l'agence Barrault & Pressacco (Paris XIe), comportant une façade en pierre massive de 35 cm d'épaisseur en R+1 et de 30 cm dans les niveaux supérieurs.

Rapidité du mode constructif

Avec des blocs taillés six faces, la pose de la pierre empilée est simple, rapide et efficace et la rectification sur chantier intervient uniquement pour ajuster. « Ce caractère rudimentaire de la pierre est indispensable pour conserver la compétitivité d 'un à projet en pierre massive. Côté isolation, sur le projet d'Oberkampf, une épaisseur de 10 cm de béton de chanvre a été projetée sur la face intérieure de la façade puis enduite à la chaux. Le béton de chanvre est perspirant. Il en résulte une ambiance intérieure spécifique avec une odeur et un toucher », poursuit l'architecte.

Du fait de ses limites en particulier concernant les grandes portées, la pierre est systématiquement mariée avec d'autres matériaux comme l'acier en ossature, le bois pour les planchers et le béton pour le socle ou les poutres-linteaux des ouvertures. Les pierres empilées sont jointoyées avec un liant à la chaux ou un mortier mélangé avec de la poudre de sciage des pierres. L'agence parisienne du bureau d'études structure et façade Bollinger + Grohmann intervient sur de nombreux projets intégrant de la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°377

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Économie circulaire - Déchets du bâtiment : la filière interpelle l’État

Tribune

Économie circulaire - Déchets du bâtiment : la filière interpelle l’État

Dans cette tribune, la filière demande à l’État de prendre en considération ses propositions consensuelles et ambitieuses pour améliorer la gestion des déchets du bâtiment dans le cadre[…]

Le palais de Justice de Bruxelles en bulles

Le palais de Justice de Bruxelles en bulles

Réussir la greffe sur l'existant

Dossier

Réussir la greffe sur l'existant

Vers l'établissement de santé 4.0

Dossier

Vers l'établissement de santé 4.0

Plus d'articles