Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

La performance des bâtiments tertiaires récompensée

Sujets relatifs :

La performance des bâtiments tertiaires récompensée

Distinguer des constructions tertiaires pour leurs perfor­mances en matière de consommation énergétique, de confort et de respect de l’environnement, tel était l’objectif des trophées Constructeo, décernés pour la première fois lors du salon éponyme qui se déroulait porte de Versailles à Paris, les 21 et 22 mai derniers. Dans la catégorie Démarche performante d’une équipe sur une construction tertiaire neuve, c’est Eiffage Immobilier Centre Ouest qui a été récompensé, pour le projet de son siège régional, situé dans le quartier Confluence à Lyon. Efficacité énergétique et confort y sont abordés en priorité à travers la conception bioclimatique du bâtiment. Compacité, recherche de l’inertie thermique, menuiseries ouvrantes facilitant la ventilation, patio arrosé, atrium ventilé, isolation par l’extérieur, escaliers éclairés naturellement et façades respirantes sont les principales caractéristiques du futur édifice. Les panneaux photovoltaïques, implantés en façades, toitures et sur des brise-soleil, produiront 235 000 kWh/an, soit la moitié de la consommation totale du bâtiment. Les eaux pluviales seront récupérées pour l’arrosage des espaces verts et l’infiltration dans le sol. Dans cette même catégorie, le jury a nominé Arte Charpentier pour la construction d’un bâtiment de bureaux (Paris xixe). Livré au printemps 2007, il allie matériaux contemporains et traditionnels (verre et brique). Cette première tranche du parc du Millénaire des Entrepôts et magasins généraux de Paris (EMPG) est certifiée NF Bâtiments tertiaires démarche HQE.Les autres nommés étaient Arc Grenoble pour la construction d’ateliers dans le cadre du réaménagement du site de Gaz Électricité Grenoble, dont les deux ateliers sont reliés par une surtoiture en panneaux photovoltaïques, et l’Atelier Michel Remon pour la construction de l’Institut national de l’énergie solaire à Chambéry. Réalisé par l’architecte Frédéric Nicolas, le bâtiment se caractérise par sa conception bioclimatique : l’ensemble compact est protégé par une enveloppe très isolante, avec un atrium central dont la température et la luminosité sont contrôlées.

1 588 m2 de vitrages photovoltaïquesDans la catégorie Démarche performante d’une équipe sur une réhabilitation ou exploitation de bâtiments tertiaires, le jury présidé par le président du Cstb, Alain Maugard, a récompensé Meunier Immobilier d’entre­prise pour la réhabilitation de l’ancien comptoir national d’escompte de Paris. Situé dans le ixe arrondissement de la capitale, l’immeuble classé est restructuré par BNP Paribas. La création d’une grande cour de 700 m2, plantée d’arbres hautes tiges, améliore l’éclairage naturel des nouveaux bureaux, mais aussi des logements mitoyens qui bénéficient ainsi de l’opération. Le bâtiment est raccordé aux réseaux de chauffage (CPCU) et de climatisation (Climespace), ce qui améliore ses performances énergétique, sonore (pas de chaufferie) et esthétique (pas d’édicule). Les façades ont toutes été isolées par doublages et dotées de menuiseries bois à double-vitrage. Réalisée en concertation avec les riverains, cette opération est exécutée en chantier propre. Dans cette dernière catégorie, le jury a nommé la Sagi pour la transformation d’une sous-station EDF en hôtel industriel à Paris dans le xive. Un bâtiment qui se distingue par ses 1 588 m2 de vitrages photovoltaïques intégrés en façade, planchers verres et garde-corps de cet édifice construit au début du xxe siècle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Réussir son opération d’ITE : présentation de la solution Myral

Publi-rédactionnel

Réussir son opération d’ITE : présentation de la solution Myral

Les chiffres parlent d’eux même : 700 000 rénovations énergétiques des bâtiments sont attendues cette année. Et l’isolation des murs par l’extérieur – qu’elle soit de bâtiments publics, tertiaires ou de particuliers –...

Les panneaux font le trottoir

Les panneaux font le trottoir

Roger Narboni, concepteur lumière, Concepto - « Le concept de trame noire se généralise »

Roger Narboni, concepteur lumière, Concepto - « Le concept de trame noire se généralise »

Une autre voie pour la lumière

Une autre voie pour la lumière