Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le palais de Justice de Bruxelles en bulles

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le palais de Justice de Bruxelles en bulles

© Éditions Blake et Mortimer

Quels sont les mystères cachés au cœur du Palais de justice de Bruxelles, bien à l’abri derrière son sarcophage d’échafaudages ? Dans la bande dessinée Le Dernier Pharaon, François Schuiten et quelques comparses apportent une explication fantastique.  

Certes, ce n’est qu’une histoire, mais… En visitant Bruxelles, il est difficile de ne pas être intrigué par ce bâtiment gigantesque créé par l’architecte Joseph Poelaert, « monstre de qualité », pour reprendre le mot de Charles Garnier. Ici, tout sera démesure, qu’il s’agisse du budget, des dimensions (1), des décors, pour une œuvre inaugurée en 1883, et classée monument historique en 2001.

L’enveloppe d’échafaudages installée pour sa rénovation est toujours là quarante ans après le début des travaux. A-t-elle réellement pour unique objet la rénovation de ce palais fortement endommagé lors de la Deuxième Guerre mondiale ? Si la BD donne à croire une histoire fantastique, les travaux réels, eux, sont bien avancés. La taille du bâtiment comme son histoire ont impliqué des procédures spécifiques pour le préserver. Exemple, il a fallu réaliser une étude globale du lieu, en y intégrant les quelque 1 000 plans originaux. De même, les toits plats en zinc s’étendent sur 20 000 m2, les restaurer a nécessité une campagne en deux temps, en 2006 puis en 2011-2015, moyennant un investissement global de 4 millions d’euros. De même, vu ses volumes, le bâtiment est un gros consommateur d’énergie : la Régie des Bâtiments, qui gère les monuments historiques belges, y a installé une centrale de cogénération. Mais bientôt, le bâtiment devrait retrouver sa splendeur d’antan, l’enlèvement des échafaudages est prévu pour 2026, date de fin des travaux de rénovation.

François Schuiten

Fasciné depuis toujours par le Palais de justice, François Schuiten en fait donc un point central, tel un aimant, du Dernier Pharaon : l’album, qu’il scénarise avec Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig, met en scène Blake et Mortimer, le duo créé par Edgar P. Jacobs en 1946, qui vont dénouer une intrigue renvoyant à l’album Le Mystère de la Grande Pyramide, publiée au début des années 50 (2). Ici, comme en écho à Brüsel, l’un des opus de la saga Les Cités obscures (3), et au Dossier B (4) – mais aussi à Tchernobyl –, s’y perdre signifie parfois trouver un autre chemin, des résonances avec un autre espace, un autre temps. Comme une invitation à l’imagination et à la déambulation dans ce lieu mythique.

 

 

Le Dernier Pharaon, scénario François Schuiten, Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig, dessin François Schuiten, couleurs Laurent Durieux, éditions Blake et Mortimer.

1. Lire également, par exemple, https ://anabf.org/pierredangle/dossiers/xixe/le-palais-de-justice-de-bruxelles-un-geant-au-service-de-la-justice


.

2. Le Mystère de la Grande Pyramide, Edgar P. Jacobs, éditions Blake et Mortimer

3. Les Cités obscures, série dessinée par François Schuiten, sur des scénarios de Benoît Peeters, éditions Casterman, de 1983 à 2009, dont Brüsel (1992).

4. Le Dossier B, documentaire fiction de Wilburg Leguebe (1995), sur un scénario de François Schuiten et Benoît Peeters, éditions Les Impressions nouvelles.

 

Une conférence sur le sujet avec les auteurs de l’album au Musée des arts et métiers, à Paris.

Une exposition, Scientifiction – Blake et Mortimer, également au Musée des arts et métiers, jusqu’au 5  janvier 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre[…]

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

Nominations chez Grohe

Nominations chez Grohe

Une plateforme de tri prend feu

Une plateforme de tri prend feu

Plus d'articles