Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

La forteresse en béton d’une médiathèque occitane

Sujets relatifs :

La forteresse en béton d’une médiathèque occitane

© Doc. Agence BMC2

À Frontignan (Hérault), au bord de l’étang de Thau, un équipement est sorti de terre. Au propre comme au figuré, tant cette médiathèque, signée par les agences Tautem (mandataire) et BMC2, joue la carte de la minéralité et de la matérialité. Ici, le béton brut blanc nuancé d’ocre des façades a été choisi pour s’harmoniser avec les teintes particulières du sol ; mais également pour répondre, grâce à ses propriétés isolantes, aux exigences climatiques locales. Le bâtiment est en effet constitué d’une enveloppe particulièrement compacte, formée par un double mur de 42 cm avec une isolation incorporée, accolé à une épaisseur complémentaire de 60 cm. En extérieur, cette dernière se creuse d’embrasures profondes et, en intérieur, accueille assises, panneautages, étagères et autres gaines techniques. Pour garantir une isolation continue et efficace de cette carapace, notamment à la jonction des menuiseries, le double mur extérieur a été mis en œuvre avec un béton autoplaçant, grâce au procédé GBE de Lafarge. Ce mur sandwich, coulé en place, intègre ainsi un isolant de 12 cm en polyuréthane « Thane murs ». Autre dispositif qui renforce l’inertie thermique du monolithe : le percement aléatoire des menuiseries, selon l’orientation des façades. Si, au nord, le plan de vitrage se développe au nu extérieur, en façade ouest et sud, il offre un jeu de biais ou d’enfoncements, afin de protéger les espaces intérieurs des rayons du soleil. « Le biseautage des linteaux a nécessité un coulage du béton particulièrement précautionneux, explique Julien Gavet, chef de projet chez BMC2. Le recours à un prototype a permis d’évaluer la juste répartition du béton de part et d’autre de l’isolant, pour éviter de le soulever ou de le casser. » Tout comme le traitement de la peau du béton qui conserve l’empreinte rugueuse de son coffrage, les retranchements obtenus, associés en façade à d’étroits claustras, font de cet équipement une version occitane et contemporaine du Krak des chevaliers (Syrie).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'ardoise ne vaut pas que dalle

L'ardoise ne vaut pas que dalle

Après Thermoslate, première tuile solaire thermique en ardoise lancée en 2014, l’industriel Cupa Pizzaras, spécialiste de l’ardoise naturelle, en décline une version dalle dédiée aux surfaces planes.Baptisée Thermoslate Plat,...

Vers un nouveau Bauhaus européen

Vers un nouveau Bauhaus européen

« Porter la qualité du logement dans le débat public »

« Porter la qualité du logement dans le débat public »

Un projet de ville durable en Chine

Un projet de ville durable en Chine