Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

La filière bois lance une alerte sur les JO 2024

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La filière bois lance une alerte sur les JO 2024

Selon la filière bois, les objectifs de réduction de 30% des émissions de CO2 pour le village olympique ne seront pas atteints sans l’apport du bois et des matériaux biosourcés.

Les professionnels du bois tirent le signal d'alarme sur l'objectif de neutralité carbone des bâtiments que s'est fixé la France pour 2050. Les prochains JO 2024 de Paris, qui constituent un test grandeur nature pour les constructions bas carbone, " laissent craindre un recours encore trop marqué à des procédés de construction émissifs, selon le Comité Stratégique de la Filière Bois. De plus, ils révèlent de réels dysfonctionnements dans les calculs de l'empreinte carbone des matériaux de construction. Ils ne prennent pas totalement en compte les gaz à effet de serre (GES) dégagés lors de leur fabrication. Ainsi les émissions dans l'air dues aux combustibles utilisés, de type pneus et huiles usagés, pour produire le ciment bas carbone ne sont pas prises en compte dans l'Analyse de Cycle de Vie des ciments, ni celles des co-produits (laitiers de hauts fourneaux) intégrés pour promouvoir des fabrications de ciments pourtant dites « bas carbone ». Une erreur qui réduit en particulier jusqu'à 20 % l'impact carbone du ciment dit bas carbone par rapport à la réalité ".

Pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique, les professionnels de la filière bois demandent des méthodes de calcul équitables pour des comparatifs fiables. Ainsi, le bois et les matériaux biosourcés pourront faire valoir leurs atouts et les décideurs procéder à des " choix éclairés " entre les différents matériaux de construction.

Selon le Comité stratégique de la filière bois, le bois, éco-matériau léger et performant a également l'avantage d'être une ressource naturelle renouvelable, qui stocke du au CO2 au lieu d'en produire. On estime qu'aujourd'hui, bois et forêts permettent ainsi de décarboner la France d'environ 26 % de ses GES. Un véritable atout pour le secteur du logement qui est, à ce jour, responsable d'environ 25 à 30 % des émissions de gaz à effet de serre du pays. On estime ainsi que si l'utilisation des produits bois dans le bâtiment doublait (4,2 millions de tonnes actuels à 10 millions), le bâtiment pourrait réduire ses émissions de GES de 30% par an, soit 11 millions de tonnes de CO2 en moins chaque année.

La filière bois appelle à la mobilisation de tous les acteurs du secteur du bâtiment à travers trois actions clés. Premièrement, rendre transparent les calculs de l'impact carbone des matériaux pour établir des comparatifs équitables. " Tous les matériaux doivent utiliser les mêmes méthodes de calculs afin de quantifier leur impact carbone déclaré dans les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES). Aujourd'hui, cela n'est pas le cas puisque, pour certains composants minéraux, les données relatives aux GES émis lors de l'étape de fabrication, et parfois tout au long de la vie du bâtiment, ne sont pas correctement prises en compte ". Deuxièmement, inciter à la labellisation des bâtiments pour qualifier de façon crédible leur participation à la réduction des GES : l'utilisation du Label « Bâtiment Biosourcé » va en ce sens. La formation des élus et des décideurs doit également être un axe fort. Enfin, l'obligation d'intégrer des exigences fortes dans le domaine des matériaux carbone dans la Règlementation Environnementale 2020 (RE2020), en particulier un plafond pour les émissions de gaz à effet de serre et un seuil pour le stockage du carbone de l'atmosphère dans les matériaux de construction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Bordeaux rénove et étend son réseau de chaleur

Bordeaux rénove et étend son réseau de chaleur

Bordeaux métropole rénove et étend son réseau de chaleur. Les travaux qui débuteront en 2021 permettront à termes d’améliorer la performance énergétique du réseau, de répondre à l’ambition de développement de la chaleur...

Un ciment décarboné très convoité

Un ciment décarboné très convoité

Terre crue : des projections en perspective

Terre crue : des projections en perspective

BIM d’Or 2020 : découvrez les lauréats !

Evénement

BIM d’Or 2020 : découvrez les lauréats !