La cime des Halles découverte

Sujets relatifs :

PHOTO - 901144.BR.jpg

© Doc. Marchand Meffre/Berger Anziutti

Depuis le 5 avril, la Canopée est dévoilée. Emprunté au registre forestier, le terme ne désigne pas seulement la couverture ondulante à la technicité spectaculaire constituée de 18 000 écailles de verre (lire Les Cahiers techniques n° 338, décembre 2014, pp.16-21) -, mais la totalité de ce nouvel espace public situé au cœur de la métropole francilienne. Déployée sur 140 m de long et 80 m de large, ses ramifications s’enfouissent jusqu’à 10 mètres de profondeur sous le sol pour assurer la connexion des différents niveaux du centre commercial et des nouveaux équipements du programme (médiathèque, conservatoire, etc.) au réseau de transports. « Il a fallu beaucoup penser pour panser la plaie qu’était devenu ce lieu », a commenté la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de son discours inaugural. D’où ces volumes « pansus » couleur beurre frais, hommage peut-être totalement inconscient des architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti au « Ventre de Paris » d’ Émile Zola…

N°351

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°351

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

BIM in the USA

BIM in the USA

La digitalisation de la construction semble acquise aux États-Unis. Mais le pays de l'Oncle Sam est-il pour autant en avance sur la France ? Petit tour de l'actualité numérique à Boston pour s'en rendre[…]

BFUP : La guerre des bétons ?

BFUP : La guerre des bétons ?

Le Sycabel édite son guide RPC câbles

Le Sycabel édite son guide RPC câbles

PaintUP robotise l'entretien et la peinture sur grande façade

PaintUP robotise l'entretien et la peinture sur grande façade

Plus d'articles