Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

La bauge au crible de la recherche

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La bauge au crible de la recherche

© ESITC Caen

Si le pisé commence à faire son apparition dans des projets publics en France, la bauge mobilise aussi la R&D, comme en témoigne le projet franco-anglais CobBauge.

CobBauge 1, un projet de recherche lancé en 2017 et piloté par l’ESITC Caen et l’université de Plymouth (Royaume-Uni) s’est attaché à l’étude de la bauge (terre mélangée à des fibres), afin de l’adapter aux contraintes thermiques et structurelles des maisons écoénergétiques. Pour ce faire, différentes formulations ont été testées (photo ci-dessus), débouchant sur la mise au point de deux mélanges différents, une version légère aux propriétés isolantes supérieures et une version plus dense aux propriétés structurelles, dont la combinaison permet de construire un mur en bauge composite conforme à l’actuelle réglementation thermique. Une seconde phase de ce projet a été lancée, qui verra la construction de bâtiments tant en France qu’en Angleterre. Ils permettront d’étudier la performance thermique de la bauge en conditions environnementales réelles sur une longue durée, mais aussi l’humidité, l’émission de particules, la présence de Composés organiques volatils (COV) et la consommation d’énergie associée. Avec l’ambition de générer à l’horizon d’une décennie environ 1 500 bâtiments CobBauge de part et d’autre de la Manche. Lien : www.cobbauge.eu

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La maîtrise d’œuvre s’engage pour le climat

La maîtrise d’œuvre s’engage pour le climat

Les métiers de la conception se fédèrent autour de la question climatique. Architectes et ingénieurs français peuvent ajouter leur organisation à la liste des signataires. Depuis quelques semaines, des[…]

18/11/2019 |
« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Interview

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

«Plus de matière grise, moins de matière première»

«Plus de matière grise, moins de matière première»

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

Plus d'articles