Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

L’humain au cœur du bâtiment grâce à l’intelligence artificielle

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’humain au cœur du bâtiment grâce à l’intelligence artificielle

De gauche à droite : Christophe NICOLLE, Professeur à l’Université de Bourgogne et Conseiller scientifique de WITTYM, Catherine GUILLEMIN, Présidente de la SATT SAYENS et James GRIVET, CEO de WITTYM.

Issue de résultats de recherche de l’Université de Bourgogne et d’un programme de maturation de la SATT SAYENS, la start-up WITTYM poursuit l’ambition de devenir un acteur international du BIM. Son atout : l’intelligence artificielle.

Mettre l’humain au cœur du bâtiment grâce à l’intelligence artificielle…

Tel est le défi de la start-up WITTYM qui propose, via sa plateforme web dédiée au BIM, une solution d’exploitation optimale des données, processus et connaissances-métiers du secteur du bâtiment. 
La généralisation du BIM dans les secteurs de la construction - notamment sous la pression réglementaire - et le développement du numérique (et de l’IoT) dans le contexte du bâtiment connecté, engendrent une massification (voire complexification) des données disponibles pour les acteurs impliqués aux différents stades des projets de construction.

Sur un marché potentiel de services sur les données de plus de 6 milliards d’euros par an, WITTYM entend jouer un rôle en apportant à ses acteurs (architectes, concepteurs, équipes de construction, ingénieurs structures et génie civil) des solutions adaptées, simples et ouvertes. Celles-ci répondront à leurs besoins de partage des données, de traçabilité, de maîtrise des coûts et permettront de réduire les erreurs, souvent sources de litiges.

De la maturation à la participation au capital de la start-up : un transfert de technologie réussi

Née il y a près de 20 ans des travaux de recherche du Professeur Christophe NICOLLE au sein de l’Université de Bourgogne (Equipe Associée EA 7533 CIAD ), dans le domaine de l’ingénierie des connaissances, l’API WITTYM a fait l’objet d’un programme de maturation au sein de la SATT SAYENS. Les apports de l’équipe de SAYENS, aux côtés de Christophe NICOLLE, ont permis d’une part ledéveloppement d’une plateforme de services web (sans avoir à charger un logiciel de visualisation spécifique) accessible en mode SaaS intégrant des briques d’intelligence artificielle. D’autre part, ils ont permis de définir la stratégie business-développement, étape indispensable qui les a menés à créer la start-up WITTYM grâce à la rencontre avec James GRIVET, alors à la recherche d’un projet entrepreneurial.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Vicat valorise les poussières d’une usine

Vicat valorise les poussières d’une usine

Le cimentier a équipé son usine de Montalieu-Vercieu (38) du dispositif CO2ntainer, créé par l’entreprise britannique Carbon8 Systems.Cette installation, qui offre une valorisation alternative aux poussières de cimenterie, est...

Le numéro de novembre est paru

Le numéro de novembre est paru

Lutte finale

Lutte finale

Équerre d’argent 2020 : le palmarès

Équerre d’argent 2020 : le palmarès