L’hôtel Regina coiffé d’un nouveau toit

Sujets relatifs :

L’hôtel Regina coiffé d’un nouveau toit

© Docs. Rheinzink - Itec

Dans le cadre de la rénovation confiée à l’agence Dirim de l’emblématique établissement hôtelier (Paris 2e), acoustique, chauffage, et électricité ont fait l’objet d’une mise en conformité. Une isolation thermique intérieure et extérieure particulièrement complexe est venue compléter ces interventions, dans la mesure où elle devait préserver la toiture à l’impériale caractéristique de l’immeuble. Côté rue de Rivoli, la couverture cintrée est en zinc, tandis que partie cour, elle se compose de brisis à double ou triple pente en ardoise. Les pentes incorporent de part et d’autre des lucarnes rentrantes et des balconnets en plomb ; le terrasson est classiquement en zinc. « La couverture d’origine a été totalement déposée et la charpente mise à nue pour réaliser la pose de l’isolation par sarking », détaille Sébastien Aumont, directeur du service « couverture » de l’entreprise Itec, chargée des opérations. Deux systèmes d’isolation Isover d’une épaisseur de 14 cm ont été employés, l’Integra Réno côté rue, le Luro côté cour et pour le terrasson. Cette couche d’isolant, associée à une membrane pare-vapeur, est maintenue entre chevrons et contre-chevrons. Ce sandwich, paré d’un voligeage de sapin côté rue et d’une chanlatte supportant les ardoises côté cour, rehausse ainsi le niveau initial de la toiture d’une vingtaine de centimètres. « Il a donc fallu tenir compte de ce nouveau profilage pour cintrer, façonner et débiter le zinc in situ », explique Sébastien Aumont. Pour recréer la couverture et renouer en particulier avec la palette de gris bleutés caractéristique des toitures parisiennes, le système à tasseaux en Rheinzink-pre-patina clair a été choisi. La pose de ces 678 m2 de couverture (374 m2 en brisis et 304 en terrasson) s’est échelonnée entre octobre 2013 et mai 2014. Une seconde tranche de travaux pour la rénovation de la couverture de l’aile perpendiculaire à la rue de Rivoli a commencé en décembre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles