Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

L'Incubateur de la Smart Construction est né

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'Incubateur de la Smart Construction est né

© ESITC

Les Écoles supérieures d’ingénieurs des travaux de la construction (ESITC) de Metz & Paris lancent le premier incubateur dédié à la Smart Construction: l'ESI 13. Sa vocation est d'accompagner les projets innovants des startups de la Construction. L'hébergement s'adresse principalement aux jeunes diplômés ainsi qu'à des personnes en reconversion professionnelle.

Le premier incubateur dédié à la Smart construction est lancé. Les ESITC de Metz et Paris hébergeront et accompagneront les porteurs de projets souhaitant créer des startups innovantes dans le domaine de la Smart Construction. « Par Smart construction, nous comprenons toutes les problématiques d'évolution des méthologies techniques et managériales dans le BTP comme le BIM, le numérique, la réalité virtuelle augmentée, le lean management mais aussi toute l'interface entre la phase conception et la transmission sur les chantiers encore manquante », indique Emmanuel Natchitz, directeur du développement de l'ESITC Paris. 

Un accompagnement ciblé

L'objectif de ce premier incubateur, ESI 13, est de mutualiser les outils d’accompagnement, de promouvoir l’entrepreneuriat au sein de l'école, d'apporter une expertise, des moyens techniques, logistiques et financiers. Un programme d’incubation sur 12 mois permettra aux jeunes pousses de bénéficier d’un cadre et de conditions favorables à l’évolution de leur projet : hébergement, conseils et coaching personnalisés, formations dispensées par des professionnels expérimentés dans tous les domaines. Mais aussi un accompagnement financier via une avance remboursable à deux ans couvrant la prise en charge de prestations nécessaires au développement des projets. « Nous avons des candidatures sur la mise en place de site d'aide aux particuliers pour l'organisation et le suivi des travaux, d'autres plus sur l’aide au déploiement de solution BIM dans les TPE du bâtiment. Près de 18 postes sont ouverts à plein temps mais nous visons huit à dix projets pour cette première année », conclut-il.

L’appel à projets, lancé le 21 juin, sera clôturé le 17 septembre puis sélectionnés le 21 septembre. Le lancement de l'’incubateur est prévu pour le 1er octobre.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles