Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

L’ergonomie, une autre vision de la conception d’usage

Sujets relatifs :

L’ergonomie, une autre vision de la conception d’usage

Jean-Luc Reinero, conseil en ergonomie.

© Doc. DR.

L'ergonomie, qui a fondé ses racines dans le monde industriel, a permis une optimisation des performances et une amélioration des conditions de travail. Au centre de son analyse et de ses méthodes, il y a la compréhension des modes de fonctionnement et des besoins de l’homme.

Pour répondre à des questions récurrentes de santé (pénibilité) et de sécurité (organisation, procédures), les milieux hospitaliers ont, les premiers, intégré cette compétence dans leurs équipes de conception. Ces ­expériences ont montré des résultats satisfaisants dans la réponse aux besoins des usagers et aux attentes des demandeurs.

Depuis, d’autres milieux (éducatif, santé, pénitentiaire, culturel, administratif) ont fait appel aux ergonomes dans leurs projets. Mais, malgré les résultats obtenus, le réflexe d’intégrer un ergonome dans un projet de conception n’est pas courant.

Les obstacles peuvent être de deux niveaux :

* Une vision normative et anthropométrique de l’ergonomie,

* une réticence à l’innovation dans la coordination des connaissances.

Il s’avère que nos interventions (en réparation suite à un constat de dysfonctionnement ou à un besoin de réadaptation), nous démontrent que l’on aurait pu intégrer en amont une approche ergonomique et développer un regard différent sur la notion d’usage. Sur certains projets, nous avons pu réinterroger le sens de l’usage du bâtiment dans sa destination en participant aux phases de démarrage de l’étude (faisabilité, esquisse…) et en nous appuyant sur l’analyse des situations d’activités existantes. Cela a permis d’enrichir la compréhension des besoins des futurs utilisateurs par des connaissances sur « l’homme », en psychologie, sociologie, physiologie, psycho-dynamique…Pour d’autres projets, la rencontre avec les futurs utilisateurs apporte un éclairage réel et partagé sur les conditions d’utilisation. Cette démarche participative débouche sur la recherche du meilleur compromis dans les scénarii et une conduite de projet qui tient compte de la variabilité des avis de tous les acteurs.

La conduite de projet en ergonomie s’appuie sur la confrontation et la validation des solutions. Elle permet aux différents responsables (technique, financier, ressource humaine, qualité…) de rester dans la dynamique d’un objectif final partagé.

L’ergonomie trouve sa place dans les projets d’architecture et d’urbanisme par un autre regard et une nouvelle perception de l’usage qui accentue la relation entre le demandeur (MO), le concepteur (Moe) et le bénéficiaire (utilisateur). Les compétences de l’ergonome englobent aussi les champs de la prévention des risques, de la santé, du handicap, de la subjectivité et cela dans une réelle dynamique systémique.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°263

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Prévue par la loi Confiance du 10 août dernier, l’ordonnance permettra aux maîtres d’ouvrage de déroger à de nombreuses normes de construction. La mouture soumise par le gouvernement à[…]

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Façades et feu : avancées et attentes

Façades et feu : avancées et attentes

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Plus d'articles