Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

L’Équerre prime une « fleur de coron »

Sujets relatifs :

L’Équerre prime une « fleur de coron »

Un bâtiment qui s’efface derrière son contenu et le sublime, une œuvre qui magnifie un lieu jadis agressé par l’industrie du charbon, des architectes japonais qui donnent une leçon d’humilité en architecture... Telles sont pêle-mêle les raisons qui ont fait que c’est au Louvre de Lens (62) des architectes japonais Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (Sanaa) que revient cette année, le Prix de l’Équerre d’argent 2013 (1).
Ce musée étale ses 28 000 m2 dans un parc paysager de 20 hectares construit à l’emplacement d’un ancien carreau de mine. Il se compose d’un vaste hall totalement vitré décliné en bulles transparentes multifonctionnelles, d’une entrée dans un vaste espace libre de 3 000 m2, la Galerie du temps et ses 200 œuvres, et d’un pavillon de verre dédié à l’art contemporain. L’ensemble qui alterne la transparence du verre et l’opacité de l’aluminium anodisé, s’oublie dans le paysage et aussi dans l’esprit du visiteur qui peut ainsi concentrer son attention sur les œuvres d’art exposées. Une des raisons, à n’en pas douter, qui fait le succès de sa fréquentation.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Revêtements extérieurs sur ouvrages neufs

Revêtements extérieurs sur ouvrages neufs

1 LE CONSTATDans les DROM, les revêtements extérieurs correspondent généralement au type de revêtements souples d'imperméabilité de façade, les enduits monocouches étant peu utilisés voire inadaptés selon les...

Réforme du DPE logement, quels impacts ?

Réforme du DPE logement, quels impacts ?

QAI : un enjeu décuplé par l'actualité

QAI : un enjeu décuplé par l'actualité

Pompe à chaleur géothermique

Pompe à chaleur géothermique