L’Aquila : l’acier imperturbable

Sujets relatifs :

Le bilan établi par la mission de l’Association française du génie parasismique a mis en valeur le bon comportement des constructions en acier, y compris celles à structure mixtes acier/béton.

L’Association Française du Génie Parasismique (AFPS) a envoyé une mission après le séisme italien de l’Aquila en avril 2009 dans le but de rassembler un maximum d’information sur cet évènement. « Nous étions sur place quand la secousse s’est produite » explique Thierry Lamadon, de Véritas qui faisait partie de la délégation. « Nos premières conclusions font clairement apparaître que les règles parasismiques on été assez peu respectées tant en conception qu’en mise en œuvre. Les effondrements majeurs sont dus à des bâtiments comportant de grandes transparences en rez-de-chaussée (parkings) avec des poteaux courts et des plans irréguliers. A cela s’est ajoutée la présence de matériaux plus que médiocre. Un état des lieux qui contraste avec l’absence d’effondrement des grandes structures ou structures industrielles. Ces ouvrages, pour la plupart en portiques ou à empannons triangulés, ont subi pour l’essentiel des flambements dans les contreventements ou des pertes de boulons. Il est possible que ces structures aient été particulièrement adaptées au type de secousse d’Aquila (essentiellement par accélérations verticales). Ce qui a eu pour conséquences, sur les constructions en béton, la chute des panneaux de façades, en particulier ceux qui étaient fixés par boulonnage avec des ouvertures oblongues. La secousse les a déplacés jusqu’à ce qu’ils décrochent.

Globalement, les constructions métalliques ont mieux résisté car elles appartiennent à une filière où la préfabrication, la précision de conception qu’elle induit et la précision de montage qu’elle exige conduisent à une mise en œuvre forcément de bon niveau qualitatif. Les soudures sont contrôlées, une nécessité absolue pour que la construction corresponde aux exigences. La possibilité d’utiliser des systèmes fusibles pour réaliser certains assemblages est un atout majeur, mais il est impératif de bien les canaliser. »

On remarquera aussi la très bonne tenue des structures mixtes comme cette halle de stockage à charpente métallique montée sur des poteaux de béton. Bien que le bâtiment soit irrégulier, au sens mécanique du terme, il n’a pas bougé. Pas plus que ces deux constructions emblématiques que sont le Centre de commandement des secours et le Centre de traitement des vivres. Le premier, un gymnase de structure métallique tridimensionnelle, le second, également en métal, mais à portiques classiques, ont parfaitement résisté aux secousses « quand d’autres bâtiments voisins de typologie très différentes ont été fortement endommagés. »

Nous vous recommandons

Dimensionnement du béton de granulats recyclés

Dimensionnement du béton de granulats recyclés

Ngoc Han Vu, référent technique national Structures complexes et Immeubles de grande hauteur Qualiconsult.CTB : Pourquoi de nouvelles règles de dimensionnement pour le béton à base de granulats recyclés ?Les granulats recyclés...

22/11/2022 |
En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Plus d'articles