Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

L’aluminium s’allège en carbone

Pierre Pichère

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’aluminium s’allège en carbone

Site allemand de Hydro, à Dormagen, dédié au tri des déchets d'aluminium.

© Pierre Pichère

Le bilan carbone de l'aluminium constitue une menace pour l'avenir de la filière. Le groupe norvégien Hydro, propriétaire notamment des marques Technal et Wicona, a présenté deux initiatives pour rendre l'aluminium plus vertueux.

Jean-Marc Moulin, directeur développement durable Solutions extrudées du groupe norvégien Hydro, ne s'en cache pas : le carbone constitue le point noir du secteur de l'aluminium. « Cette industrie est responsable de 3 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, avec 15 millions de tonnes équivalent CO2 annuelles », explique-t-il. Un niveau très élevé qui situe l'aluminium à un niveau proche du transport aérien (21 millions de tonnes). En cause, le processus d'électrolyse nécessaire pour transformer l'alumine en aluminium, très gourmand en électricité. Selon le mode de production d'énergie, le bilan est toutefois très variable. Alors que 1 kilo d'aluminium produit en Chine avoisine les 20 kg de CO2 du fait des centrales au charbon, il chute à 6,9 kg en moyenne en Europe - un niveau retenu pour la fiche de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) de la filière française, initiée par le SNFA.

Hydro 4.0

Deux initiatives du groupe répondent à cet enjeu. Premier objectif, un aluminium à 4 kg de CO2. Pour y parvenir, Hydro n'a rien changé. Le groupe dispose en Norvège de 20 sites de production d'hydroélectricité, à bilan carbone neutre. La certification des productions issues des cinq usines utilisant cette électricité a conduit au lancement d'Hydro 4.0, un aluminium avec au[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La construction face au virage tech

La construction face au virage tech

Quels sont les bâtiments par lesquels la révolution des usages promise par les technologies du smart pourrait s'opérer ? Et moyennant quelles adaptations ? L'Observatoire de la construction tech se penche sur ces[…]

22/03/2019 |
Lepir, pour le meilleur

Lepir, pour le meilleur

Ascenseur pour la Dame de fer

Ascenseur pour la Dame de fer

Semaine des Ateliers Design 2018

Semaine des Ateliers Design 2018

Plus d'articles