Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Isolant en fibres textiles recyclées

Sujets relatifs :

Proposé en plaques ou en rouleaux, ce système assure un ? de 0,037 W/m.K. L’arrivée massive des produits textiles chinois à bas prix a déstabilisé les filières de collecte de vêtements usagés destinés aux associations caritatives. Afin qu’ils ne finissent dans les incinérateurs, la société Nap’tural-Isoplume a eu l’idée de leur donner une seconde vie en les convertissant en matériau d’isolation. D’où la naissance de ­Baticoton, un isolant thermique et acoustique présenté en rouleaux (40 à 200 mm d’épaisseur) ou en plaques (80 ou 100 mm), composé à 60 % de fibres textiles recyclées. Les autres constituants sont de laine de mouton de mégissier de France (20 %), lavée et traitée, ainsi que 20 % de fibres textiles thermofusibles assurant le liage et la tenue mécanique du produit dans le temps. Les vêtements sont tout d’abord triés et effilochés, les fibres obtenues subissant ensuite un traitement en plein bain anticryptogamique et ignifuge, mis au point par la cellule R&D du fabricant. Le matériau, qui assure un ? de 0,037 W/m.K, se pose aisément en se coupant au couteau à laine isolante ou au lapidaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Capturer et la valoriser du CO2 en bioproduits à partir d’un photo-bioréacteur algal de nouvelle génération… tel est l’objectif de la future co-entreprise qui regroupera le groupe Suez et Fermentalg, une société spécialisée...

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Fin de partie pour les tours ?

Fin de partie pour les tours ?

Redoubler d’efforts en faveur d’un bâtiment et d’un territoire durable

Redoubler d’efforts en faveur d’un bâtiment et d’un territoire durable