Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Intelligence artificielle : la chaise de Starck commercialisée

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Intelligence artificielle : la chaise de Starck commercialisée

Conçue par Philippe Starck, Kartell et Autodesk en avril 2019 grâce à la conception générative, la chaise A.I. est désormais commercialisée dans les magasins Kartell en France. Une première. 

Un design sobre avec de petits accoudoirs et un dossier semi-ouvert, voici la première chaise A.I – pour artificial intelligence - née de la collaboration entre l’intelligence artificielle et l’humain à être commercialisée. Starck souhaitait créer une chaise structurellement différente que celles que l’on trouve et conçoit généralement. Parmi les critères, il était question de concevoir une chaise confortable,  réunissant toutes les conditions structurelles de résistance et de solidité et utilisant le minimum de matériau et d’énergie. Mais aussi de créer un produit industriel, d'une grande qualité esthétique, obtenu par moulage à injection. Pour répondre à cette dernière contrainte, l’épaisseur de paroi devait être constante, les angles de dépouille devaient être appropriés afin de retirer le fauteuil du moule.

« A.I, sans culture, sans souvenirs, sans influence, a répondu seulement avec l’intelligence, son intelligence artificielle. Elle est la première chaise conçue hors de notre cerveau, hors de nos habitudes à penser. (…) », détaillait Philippe Starck lors du lancement en avril dernier au salon de Milan.

En plus de sa conception via le generative design, la chaise A.I est fabriquée à partir de matériau 100% recyclé issu exclusivement des chutes de la production industrielle du fabricant de mobilier Kartell. « L’économie circulaire ne s’arrête pas seulement au recyclage. C’est surtout une façon de repenser l’upcycling et de faire en sorte que les matériaux que nous utilisons puissent être réutilisés dans la production de nouveaux produits », explique Lynelle Cameron, PDG de la Fondation Autodesk et vice-présidente de la durabilité chez Autodesk. Pour Philippe Starck, « un nouveau monde s’ouvre à nous. Illimité ».

La chaise, commercialisée au prix de 198 €, a été produite à plusieurs milliers d’exemplaires. Une nouvelle fabrication sera probablement très vite lancée au vu de la demande.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Innover et proposer de nouveaux services numériques

Innover et proposer de nouveaux services numériques

On ne ressort pas de la crise avec des idées révolutionnaires, mais avec l’envie de concrétiser celles qu’on avait déjà. Artelia, qui vient de dévoiler ses chiffres en forte hausse, place l’innovation, le numérique au cœur de...

03/07/2020 | Innovation
"Qui veut la peau de la relance verte ?"

Tribune

"Qui veut la peau de la relance verte ?"

3 start-up distinguées pour la numérisation de l’existant

3 start-up distinguées pour la numérisation de l’existant

Edycem et Centrale Nantes renouvellent leur chaire de recherche

Edycem et Centrale Nantes renouvellent leur chaire de recherche