Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Innovation Des armoires qui sèchent les tenues humides

Sujets relatifs :

Innovation Des armoires qui sèchent les tenues humides

Afin d’améliorer les conditions de travail sur les chantiers, où les employés sont amenés à travailler par temps pluvieux, Algeco a mis au point des armoires séchantes. Ce concept breveté consiste à équiper les constructions modulaires d’armoires dotées de films rayonnants en plastique contenant des réseaux électriques fonctionnant à une température inférieure à 37 °C. Ces armoires sèchent les tenues suivant le même principe que le rayonnement solaire. Un système d’extraction de 26 cm de longueur et 20 cm de diamètre évacue l’air humide grâce à l’installation de ventilateurs placés au-dessus des portes. Ce système peu bruyant (33 dB(A)) favorise les économies de chauffage car il ne nécessite pas l’ouverture des fenêtres. Avec des dimensions de 180 x 80 x 50 cm, les armoires séchantes s’installent dans tous les types de bâtiments à condition de disposer au préalable d’un extracteur d’air donnant sur l’extérieur. Chaque armoire accueille douze tenues de travail et peut évacuer 8 kg d’eau en huit heures pour une puissance de 1 650 W. Un programmateur relié à une horloge optimise leur mise en route. Ainsi, chaque salarié qui laisse sa tenue au vestiaire en fin de journée retrouve son vêtement sec le lendemain matin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La collecte de données à portée de gant

La collecte de données à portée de gant

Utilisable sous la forme d’un manchon fixable sur l’avant-bras, l’appareil connecté Anobi est conçu pour résister aux conditions de travail dans le bâtiment et l’industrie.Plus pratique qu’un smartphone, Anobi a été...

Quand la construction allège son empreinte

Quand la construction allège son empreinte

Hêtre en vue

Hêtre en vue

« Exploiter le potentiel du data analytics dans les bâtiments smart »

« Exploiter le potentiel du data analytics dans les bâtiments smart »