Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Ingénierie : redémarrage économique annoncé

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ingénierie : redémarrage économique annoncé

Pierre Verzat, président de Syntec-Ingénierie. - © Sarah Basti

Avec une augmentation de 25% de prises de commandes pour les ingénieristes au premier trimestre 2021, Syntec-Ingénierie annonce un redémarrage économique.

 

Après avoir perdu 11% de leur chiffre d’affaires en 2020, les entreprises d’ingénierie saluent une dynamique de reprise globale sur l’ensemble des secteurs économiques au premier trimestre 2021. Côté construction, les marchés publics d’ingénierie ont augmenté de 17% en volume. « Pour la première fois depuis le début de la crise liée à la Covid-19, la prise de commandes des ingénieristes augmente et le taux nominal d’occupation des équipes repasse la barre des 50% », indique Pierre Verzat, président de Syntec-Ingénierie. Si tous les secteurs de la construction sont concernés, la reprise est la plus marquée dans le bâtiment et les infrastructures, avec respectivement + 49% et + 35% du nombre de lots publiés au premier trimestre 2021. Tous les secteurs tendent à revenir à leur niveau de référence de début 2019, voire plus pour l’énergie.

Les appels d’offres

Par ailleurs, la baisse des appels d’offres observée entre 2019 et 2020 résulte, selon l’étude réalisée par Vecteur plus, de deux phénomènes combinés. L’effet pré-électoral, tout d’abord. La commande publique a diminué dès le premier trimestre 2020 (- 9 % en volume) et le report des élections municipales et les confinements successifs ont aggravé la tendance, avec de nouveau – 6 % au 2e trimestre et – 6 % au 3e. Aujourd’hui, suite aux élections de juin, la reprise est patente dès octobre, avec +21% de marchés publics d’ingénierie.

Du positif donc. Raison pour laquelle Syntec-Ingénierie appelle les pouvoirs publics à confirmer la dynamique enclenchée à la fin du dernier trimestre 2020 afin que les effets de la reprise soient confortés, aussi bien pour les ingénieristes qui sont en début de chaîne que pour tous leurs partenaires économiques : entreprises des travaux publics, fournisseurs, etc.

Chiffres clefs de l'étude
  • Pour 83% des ingénieristes, la reprise a eu lieu ou est en cours.
  • Au premier trimestre 2021, 80% des entreprises d’ingénierie industrielle et de la construction voient leurs prises de commandes augmenter, par rapport à la même période en 2020.
  • La commande publique s’est effondrée en 2020 (-17%) sous l’effet conjugué du report des élections municipales et des confinements.
  • Les marchés publics d’ingénierie augmentent de +17% au premier trimestre 2021 par rapport au dernier trimestre 2020.
  • Le secteur du bâtiment connaît la hausse la plus importante, avec +49% d’appels d’offres publiés au 1er trimestre 2021, vs. le 3e trimestre 2020.

 

* Chiffres issus du dernier baromètre réalisé par Syntec-Ingénierie auprès de ses adhérents la semaine du 1er juin 2021 ainsi que sur ceux d’une étude de la commande publique dans l’ingénierie et les travaux réalisée avec Vecteur Plus.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L’analyse prédictive en chantier

L’analyse prédictive en chantier

Novade, éditeur de logiciels pour la gestion de chantiers dédié au bâtiment, l’infrastructure et les services, a lancé une plateforme d'analyse pour le suivi chantier.Baptisée Novade Insights, elle traite une quantité massive de...

Arep remporte le Grand prix national de l’ingénierie

Arep remporte le Grand prix national de l’ingénierie

Décarboner les réseaux de chaleur existants

Décarboner les réseaux de chaleur existants

Innovyze, de l'eau au moulin d'Autodesk

Innovyze, de l'eau au moulin d'Autodesk