Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Incendie : une détection sans fil pour gagner en flexibilité et en esthétique

Sujets relatifs :

Incendie : une détection sans fil pour gagner en flexibilité et en esthétique

L’intégration d’une détection radio à une technique traditionnelle filaire permet l’implantation de nombreux détecteurs sans fil, et facilite ainsi les extensions de réseau.

Premier produit de détection incendie radio NF du marché français, le système ­TeleRex de Siemens associe la technique traditionnelle filaire de détection à la technologie radio. La structure de base est constituée classiquement d’une centrale de détection, d’un bus et de détecteurs optiques de fumées filaires ­(AlgoRex de Siemens). L’innovation ­réside dans l’intégration, sur la ligne de détection, d’une ou de plusieurs passerelles radio capables de gérer électroniquement chacune jusqu’à 30 détecteurs radio TeleRex. Elles permettent des extensions faciles tout en s’affranchissant du câblage. Le détecteur de fumées TeleRex, identique à l’AlgoRex en termes de performances, est aussi adressable, et fonctionne sur pile au lithium (autonomie 5 ans).

Les passerelles communiquent avec ces détecteurs sur la bande SRD (Short Range Device) de 868-870 Mhz, dédiée à la sécurité. La passerelle se cale à la mise en service sur le premier canal libre (16 disponibles, comprenant chacun 1 fréquence de base et 4 de secours) et échange avec tous les détecteurs qu’elle gère sur cette fréquence. Lorsqu’elle détecte un système étranger sur le même canal, elle en change automatiquement. Si sa liaison directe avec un détecteur est interrompue, celui-ci commute et émet sur une fréquence de secours qui signale aux autres détecteurs sa situation.

Un appareil définit l’implantation in situ

Le premier à recevoir cette fréquence informe la passerelle et devient le relais de communication entre eux. Cette garantie de sécurité perma­nente n’a pas d’équivalent en ­solution filaire en cas de coupure de circuit.

Le système définit une sphère en terme de champ d’action, il offre donc la possibilité d’implanter les détecteurs à des niveaux d’étage différents de la passerelle. En espace libre, le rayon maximal de cette sphère est de 40 m. En présence d’obstacles comme des murs ou des planchers, le champ électromagnétique est ­atténué par la nature et l’épaisseur des matériaux. La limite du champ se détermine à la conception avec un logiciel fourni (à partir de l’impédance des murs qui constituent l’obstacle), et se ­valide in situ à l’aide d’un appareil de mesure. Détecteur et passerelle étant implantés suivant les calculs de conception, l’installateur positionne un boîtier sur chacun de ces emplacements. Ces deux boîtiers recréent une liaison radio et indiquent, par une led verte fixe ou clignotante, si le champ électromagnétique mesuré est suffisant.

En s’affranchissant du câblage, cette technologie offre une installation flexible, modulaire, qui facilite les extensions. Elle répond également à des préoccupations d’ordre esthétique, importantes pour des lieux comme les musées (le système a été utilisé au château de Versailles). Elle sécurise, d’autre part, l’offre ­commerciale de l’installateur, le ­câblage étant la partie la plus aléatoire à estimer.

Dans ce système commercialisé ­depuis début 2005, le détecteur et la passerelle sont certifiés NF.

Ils ont fait au préalable l’objet de l’élaboration d’une nouvelle norme XP S 61-023 « Systèmes de détection incendie à liaison ­hertzienne ».

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°254

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles