Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Impression des plans techniques : vers la couleur et les vues 3D

Sujets relatifs :

Impression des plans techniques : vers la couleur et les vues 3D

Trois bobines différentes permettent de changer le support d’impression des tirages : papier, transparent, ou film. (Doc. Océ-France.)

Le choix du tirage des plans est devenu complexe : quel système choisir pour la reprographie des documents en agence ou en atelier ? Deux types d’équipements se partagent le marché : copieurs analogiques et imprimantes numériques.

La numérisation croissante des documents facilite les échanges de fichiers dématérialisés. De plus, les familles d’ordinateurs portables et les PDA (Personal Digital Assistant) permettent de consulter les plans sur le chantier, directement à partir d’un fichier informatique. Mais, la lecture sur écran n’est pas toujours suffisante, et le papier reste indispensable, parce qu’il s’agit d’une matière facile à transporter et sur laquelle on peut faire des annotations immédiates. Pour les tirages en agence, divers matériels existent, des plus simples – les copieurs analogiques – aux plus sophistiqués, tels que les systèmes informatiques incluant imprimantes et scanners.

Les copieurs analogiques fonctionnent comme une photocopieuse grand format et permettent d’éditer un plan à partir d’un calque ou d’une version papier. Les tirages sont en noir et blanc, et peuvent être agrandis grâce à des fonctions zoom. Les modèles, faciles à utiliser, proposés par Ricoh peuvent par exemple agrandir les plans de 25 à 400 %.

Imprimantes : des solutions modulables

La famille des imprimantes numériques de grand format, c’est-à-dire supérieures au format A3, est plus sophistiquée. Comme ses homologues qui éditent des petits formats, ce sont des périphériques de sortie d’un ordinateur (ou de plusieurs ordinateurs en réseau). Elles présentent des solutions modulables : impression, copie ou scan. En ­version copieur, elles impriment ­directement un plan de manière autonome. Elles possèdent également une fonction « scanner » intégrée ou sont couplées avec un scanner. Ce dernier permet d’enregistrer un plan ­papier sur un fichier informatique pour le retravailler ou l’archiver.

Les imprimantes éditent des plans en noir et blanc et/ou en couleurs, à partir de fichiers enregistrés ou réalisés sur ordinateur avec un logiciel spécialisé (CAO). Les modèles couleur peuvent également imprimer les plans en noir et blanc.

Traditionnellement, les documents techniques contiennent des plans et des coupes, mais les applications migrent vers la simulation en 3D, avec des ­« objets » contenant toutes les ­­informations d’un projet.

Les perspectives variées et les ­axonométries aident à la visualisation du projet, même sur le chantier. L’utilisation des graphiques est également de plus en plus ­fréquente, ainsi que les logos, photos, etc. En conséquence, cette évolution demande une précision croissante des ­imprimantes.

Par ailleurs, le développement récent de la couleur aide à la lecture des plans et à leur compréhension. Pour Eva Saez, responsable des grands formats chez Hewlett Packard : « Les lignes en couleur simplifient grandement la lecture des réseaux, par exemple ». La couleur permet de repérer les changements, spécifier les matériaux, de manière à être plus rapide et plus efficace, même sur le chantier.

L’utilisation de la couleur se démocratise

Chez Hewlett Packard, qui ­détient plus de 50 % des parts du marché pour les plans techniques, la gamme proposée est variée, selon la quantité d’impressions à prévoir. Par exemple, le système HP 500 plus permet d’imprimer des volumes relativement faibles (maximum 7,9 m2/heure), alors que le système HP DJ 1050C plus assure des quantités d’impressions moyennes (13 m2/heure) et le système HP DJ 4 500, des quantités élevées (93 m2/heure).

« Si 70 % des plans sont en noir et blanc, 30 % des impressions utilisent la couleur », précise Aline Ribeiro, responsable marketing des solutions grand format chez Xérox. En effet, l’utilisation de la couleur se démocratise avec la baisse de prix des ­imprimantes couleur (voir tableau).

Pour les impressions en couleur, Xérox s’est allié à Epson pour proposer une imprimante grand format, Epson Stylus Pro, qui utilise la technologie du point variable. Cette technique, issue des arts graphiques, permet une grande qualité de rendu pour les impressions.

La qualité des impressions dépend de plusieurs facteurs. Le premier est la finesse de définition des traits ou de l’image : en numérique, la résolution est appréciée en dpi (dots per inch) ou ppp (pixels par pouce), c’est-à-dire le nombre de pixels contenus dans une surface d’un pouce carré. Plus les pixels sont nombreux, plus la résolution est fine.

Le deuxième facteur est la vitesse d’impression, souvent variable. À grande vitesse, la définition de l’image ou du trait est plus faible, et l’utilisateur choisit le réglage selon la qualité ou la vitesse qu’il souhaite. Ainsi, la résolution maximale d’une imprimante n’est pas toujours atteinte : si le fichier à imprimer contient des images en 3D, un rendu réaliste est souhaitable et la vitesse ­devient modérée.

D’autres critères de choix existent, comme la nature du support (papier, film, transparent, etc.), le mode de distribution du papier (en bobines ou en feuille à feuille) et la largeur d’impression. De nombreux fabricants proposent une déclinaison de leur gamme en fonction de ce critère, (43,2 cm, puis 61 cm et 91,4 cm pour la gamme ­Canon).Par ailleurs, les imprimantes numériques utilisent différents langages pour communiquer. « Ces langages restent a priori transparents pour l’utilisateur », précise Dominique Trutet, chef de marché/produits chez ­­Océ-France. Cependant, leur utilité se situe à deux niveaux : pour imprimer des fichiers directement depuis les applications (CAO ou autre), ou à partir de fichiers archivés.

Les impressions directes utilisent « le langage de description vectoriel HP-GL et ses variantes (HP-GL/2, HP-RTL), qui est approprié au traçage précis de plans grand format », ajoute ­Dominique ­Trutet.

Les fichiers archivés comprennent parfois des images issues de sources variées, converties à différents formats. Ils sont alors traduits grâce à divers langages, comme le Tiff ou le PostScript 3 (PS3). Le format PDF présente l’avantage de fonctionner dans des ­environnements variés.

Fabricant S.L. Modèle Système Largeur maximum d’impression Bobine ou feuilles Vitesse maximale d’impression (m2 par h) Résolution maximumen ppp (pixel par pouce) Couleur ou noir et blanc Supports d’impression Langages Dimensions :Hauteur, largeur et profondeur (en cm) Plieuse Coût E HT
Epson-Xerox 542 Epson Stylus Pro 7400 Imprimante grand format 61 cm Bobine et feuilles 17,9 1 440 x 720 CMJN Papier, carton, épaisseur de 0,08 à 0,5 mm NC H : 56 ou 118 (avec socle)L : 117,8P : 74,5 En option De 3 250 à 6 295
Canon 543 iPF 500 Imprimante grand format 43,2 cm Bobine et feuilles 38 2 400 x 1 200 CMJN 60 qualités différentes au choix NC H : 31,7L : 81,9 P : 73,3 Non 2 530
544 iPF 600 Imprimante grand format 61 cm Bobine et feuilles 47 2 400 x 1 200 CMJN 60 qualités différentes au choix NC H : 34,4L : 99,7P : 81 Non 3 100
545 iPF 700 Imprimante grand format 91,4 cm Bobine et feuilles 54 2 400 x 1 200 CMJN 60 qualités différentes au choix NC H : 109,7L : 150 P : 75,2 Non 4 380
Hewlett Packard 546 HP 500 plus Imprimante grand format 61 ou 107 cm Bobine et feuilles 7,9 1 200 x 600 CMJN Papiers (ordinaire, jet d’encre, couché, couché à fort grammage, glacé, semi-glacé, calque naturel, photo), film polyester transparent, ou transparent mat HP-GL/2, HP-PCL3-GUI, PDF, Jpeg, Tiff PS 3 H : 34,9L : 125,3P : 47Ou : H : 110L : 169P : 67,4 Non À partir de 2 429
547 HP DJ 1050C plus Imprimante grand format 91,4 cm Bobine et feuilles 13 ou 1,5 minute pour un tracé au format A0 1 200 x 600 en monochrome ou 600 en couleurs CMJN Papier (jet d’encre, blanc brillant, couché et photo), canvas, banderoles, vinyle adhésif, film, papier calque, papier translucide, vélin HP-GL/2, HP-GL, HP RTL, Cals G4, Opt : PS3 H : 129L : 156,6P : 67,5 Non 7 899
548 HP DJ 4500 Imprimante grand format 106,7 cm Bobines 93 50 secondes pour le format A0 2 400 x 1 200 CMJN Papier (standard, jet d’encre, couché, couché à fort grammage, couché à très fort grammage, semi-glacé, glacé, bond translucide, calque naturel, photo, vélin), film HP-GL/2, HP-RTL, Tiff, Jpeg, Cals-G4 H : 135L : 193P : 80 Non À partir de 12 369
Océ 549 TCS 500 Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm 1 à 3 bobines un format A0 couleur par minute 600 x 600 CMJN Papier, transparents, films polyester, photo brillante HP-GL/2, HP-RTL, Calcomp, Tiff 6.0, Cals, CA, Nirs Niff. Opt : PS3 et PDF H : 146,5L : 195,8P : 103,4 Oui À partir de 11 040
550 TDS 320 Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm 1 ou 2 bobines, feuilles 1,8 format A0 par minute 600 N et B Papier, transparents, polyester jusqu’à 110 g/m2 HP-GL/2, HP-RTL, Calcomp, Tiff 6.0, Cals, CA, Nirs Niff. Opt : PS3 et PDF H : 130L : 105P : 65 Non À partir de 20 600
551 TDS 450 Copieur/ imprimante grand format/scanner 91,4 cm 1 ou 2 bobines, feuilles 2 formats A0 par minute 600 N et B Papier, transparents, polyester jusqu’à 110 g/m2 HP-GL/2, HP-RTL, Calcomp, Tiff 6.0, Cals, CA, Nirs Niff. Opt : PS3 et PDF H : 130L : 105 P : 65 Oui À partir de 16 260
552 TDS 600 Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm 2 à 6 bobines, feuilles 4 formats A0 par minute 400 N et B Papier, transparents, films polyester, vélins HP-GL/2, HP-RTL, Calcomp, Tiff 6.0, Cals, CA, Nirs Niff. Opt : PS3 et PDF H : 147 L : 140 P : 75,3 Oui À partir de 27 535
Ricoh 553 AF240W Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm Bobine, feuilles 2 formats A0 par minute 600 N et B Papier, grammage 51 à 110 g/m2 HP-GL/2, BMP, RLC, HP-RTLOpt : PS3 CGM,TWG,WMS, CIT H : 128 L : 108 P : 70 Non 15 000
554 AF480W Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm Bobine, feuilles 4,5 formats A0 par minute 600 N et B Papier, grammage 51 à 110 g/m2 HP-GL/2, BMP, RLC, HP-RTLOpt : PS3 CGM,TWG,WMS, CIT H : 120 L : 125 P : 74,8 Non 31 000
555 FW770 Copieur analogique 91,4 cm Bobine, feuilles 2 formats A0 par minute N et B NC H : 131 L : 108 P : 67 Non 7 010
556 FW780 Copieur analogique 91,4 cm Bobine, feuilles 2 formats A0 par minute N et B NC _ H : 114 L : 120 P : 80,3 Non 7 900
Xerox 557 Solution 510 Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm 1, 2 ou 3 bobines 10 formats A0 par minute600 400 N et B Papier, vélin, calque, film HP-GL, HP-GL/2,CA, FileNet, Calcomp, Tiff 6,Nirs,Vcgl, Cals 1 et 2 H : 110L : 150P : 60 En option De 17 300 à 35 500
558 Solution 6204 Copieur/imprimante grand format/scanner 91,4 cm Bobine et feuilles 2,5 formats A0 par minute 150 600 N et B Papier, vélin, calque, film HP-GL, HP-GL/2, HP-RTL, Tiff 6,FX-MMR,VRF,Vcgl, Cals1Opt : PS3 et PDF H : 109 L : 131P : 56 Non De 15 300 à 21 000
559 Solution 721 P Copieur/imprimante grand format scanner 84,1 cm 4 bobines, feuilles 11 formats A0 par minute660 400 N et B Papier, vélin, calque, film HP-GL, HP-GL/2, HP-RTL, CGM, C4, FileNet, XES 150 emulation, Versatec data standards, Calcomp, Tiff 6, Nirs, Cals1 et 2, Vcgl Opt : PDF H : 94 L : 138P : 100 Oui 130 000
Tableau non-exhaustif établi à partir des données fournies par les industriels.Nota : un format A0 = un mètre carré

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°267

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Une « ITE naturelle » pour le bâti ancien

Une « ITE naturelle » pour le bâti ancien

Parexlanko lance sur le marché une solution biosourcée projetable aux performances multiples. Et oriente résolument sa politique vers la réduction des émissions carbone de ses produits. « Parnatur[…]

23/10/2019 | ActualitéProduit
L'UFME s'engage pour le développement de la lumière naturelle dans les bâtiments

L'UFME s'engage pour le développement de la lumière naturelle dans les bâtiments

Levée de fonds pour radiateur électrique connecté

Levée de fonds pour radiateur électrique connecté

Revêtements muraux souples et acoustiques (1/2) - Quand le silence s'installe

Enquête

Revêtements muraux souples et acoustiques (1/2) - Quand le silence s'installe

Plus d'articles