abonné

Gymnase Sam-Joubij, Nice (06)

Gymnase Sam-Joubij, Nice (06)

Le projet exploite les potentialités offertes par la toiture pour ajouter un terrain multisport au programme initial.

© Aldo Amoretti

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Un "bunker" architecturé

Premier équipement sorti de terre dans ce quartier sensible remodelé par l'Anru, le gymnase devait avant tout pouvoir résister au vandalisme. D'où son caractère monolithique. Le programme consistait en une salle dédiée à la pratique du futsal, que les architectes ont proposé de compléter par un terrain multisport de plein air juché sur la toiture, dont les extrémités s'érigent en porte-à-faux de part et d'autre du bâtiment. Un plan similaire rassemble sur les trois niveaux les espaces « servants » (circulation verticale, vestiaires, sanitaires, locaux techniques, etc. ) en façade sud. La salle, avec gradin de 160 places, se prolonge en son extrémité par une terrasse sur le fleuve Paillon. L'emploi du béton brut répond à plusieurs intentions : environnementale (usage de ressource locale), thermique (inertie garantie par l'épaisseur de ses doubles voiles partiellement enterrés) et conceptuelle (robustesse à toute épreuve).

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.