Galvanisation : l’exemple des piscines

Sujets relatifs :

Galvanisation : l’exemple des piscines

Récentes ou anciennes, les piscines qui bénéficient d’une protection par galvanisation sont assurées d’une longévité particulière. Thierry Nabères, architecte, essaie de favoriser cette solution parfaitement maîtrisée.

Réaménagée en 2005, la piscine Aquasud de Saint-Pierre-lès-Nemours (Seine-et-Marne) exploite les qualités de la galvanisation dans un ouvrage aux dimensions modestes mais dont l’investisseur souhaitait garantir la pérennité. « Le chantier était aussi un petit challenge, puisque pour ce site qui ne fonctionnait que deux mois d’été, il fallait assurer l’ouverture l’été suivant d’un nouveau complexe couvert. Le programme portait sur la réhabilitation du bassin comme des annexes fonctionnelles », explique Thierry Nabères, son concepteur. Le nouveau bassin a été réalisé sous une halle de 250 m2. Sur un voile béton armé qui ferme une des longueurs de la halle viennent s’appuyer des demi-portiques en acier galvanisé composés de poteaux IPE 400, disposés tous les 4,70 m et de poutres-maîtresses IPE 400. Les pannes IPE 120 sont espacées d’environ 2,88 m. L’ensemble de la toiture suit une pente à 3 %. Les pannes d’extrémités sont prolongées d’un porte-à-faux de 1,30 m et habillées en rive d’un profilé IPE 360 dans lequel vient s’encastrer le complexe de couverture. « Par ces dispositifs, la couverture est entièrement réalisée « à plat », sans effet de relevés ni acrotères », précise Thierry Nabères. La toiture comprend un bac perforé acoustique, un isolant en verre cellulaire de 100 mm et une étanchéité bicouche. En façade, le bardage est constitué de panneaux initialement conçus pour la réalisation de chambres froides soumises à de fortes contraintes hygrométriques et des atmosphères agressives.« Dans le cas des piscines, explique Thierry Nabères, le principe ­constructif prévoit un habillage complet de l’enveloppe pour éviter les ponts thermiques car, dans de tels lieux, la condensation peut être source de corrosions catastrophiques ». Cette structure métallique en acier galvanisé est fermée au sud par une grande façade vitrée dont le haut est couvert par un large bandeau blanc qui permet de maîtriser les entrées de lumière. Quatre éléments en bois structurent l’un des côtés.

Les risques encourus tiennent à trois facteurs : une forte hygrométrie comprise entre 65 % (en hiver) et 75 à 80 % en été ; une agressivité de l’air ambiant du fait de la présence de chlore, même en quantités maîtrisées ; un risque fort de condensation sur les parois et périmétries de la construction. La réponse « acier galvanisé » s’affirme comme la meilleure et la mieux adaptée à ces réalisations en terme de durabilité. Même dans des situations très exposées (pieds de poteaux encastrés dans le carrelage en halle de bassin, par exemple), le retour d’expériences démontre une absence d’altération. Enfin, en termes environnementaux, la construction métallique présente l’avantage d’une réalisation de chantier rapide, précise et maîtrisée, qui limite d’autant les nuisances et risques de pollution des sites.

Nous vous recommandons

Dimensionnement du béton de granulats recyclés

Dimensionnement du béton de granulats recyclés

Ngoc Han Vu, référent technique national Structures complexes et Immeubles de grande hauteur Qualiconsult.CTB : Pourquoi de nouvelles règles de dimensionnement pour le béton à base de granulats recyclés ?Les granulats recyclés...

22/11/2022 |
En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Plus d'articles