Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Ferrari Expérience : une spirale de vitrages à opacité variable

Sujets relatifs :

Ferrari Expérience : une spirale de vitrages à opacité variable

Le parc d’attraction Ferrari World (1), vient d’être inauguré en plein cœur du désert d’Abu Dhabi. Cette réalisation pharaonique comprend de vastes corolles d’acier et de verre qui ont nécessité la mise en place de verres spéciaux par Interpane. Conçu par le cabinet d’architectes londonien Benoy, assisté de la société d’ingénierie Whitbybird et du BE Jungbluth Aluminium Partners (Liège, Belgique), le montage se devait d’être à la fois protecteur solaire et facile d’entretien. La réponse est une association de vitrages Ipasol et Ipachrome Design, capable de créer une protection solaire variable de bas en haut. La transmission diminue ainsi du bas vers le haut, procurant une protection maximale dans sa partie haute presque horizontale. Cette construction en entonnoir façonnée avec environ 10 000 m2 de vitrages isolants part d’une base d’un diamètre de 17 m, qui s’élargit pour atteindre près de 100 m en toiture. Une couche de protection Ipasol neutre 48/27 a été posée surl’Ipachrome Design dont le niveau d’opacité est compris entre 40 et 85 %. La valeur « g » du vitragede l’entonnoir atteint près de 15 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Un éco-pavé à base de coquillages

Un éco-pavé à base de coquillages

L’ESITC Caen travaille sur le développement d’un éco-pavé dont la matière est issue du recyclage des coquillages. L’objectif est de concevoir des revêtements drainants capables de restituer de la fraîcheur en condition de forte...

La neutralité carbone sur le Pont

La neutralité carbone sur le Pont

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Le biomimétisme au service du captage de CO2

Spurgin Leonhart, du béton autrement

Spurgin Leonhart, du béton autrement