Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Façades rénovées à l'Opéra-Bastille

Sujets relatifs :

Façades rénovées à l'Opéra-Bastille

Près de deux décennies auront été nécessaires pour que les façades de l'Opéra-Bastille soient dégagées des filets de protection qui évitaient aux parements pierre de tomber. Une mauvaise exécution associée à l'emploi d'un matériau (pierre calcaire de Chassigneulles) peu disposé à se retrouver en couches minces dans des cycles de gel/dégel, se sont combinés pour provoquer ce désordre qui enlaidissait l'ouvrage de Carlos Ott. Les 28 000 m2 de façade ont retrouvé leur aspect d'origine en remplaçant les pierres (90 x 90 cm) par des parements Caréa de mêmes dimensions. Il s'agit d'un bardage faisant l'objet d'un Avis technique et qui se devait d'être incombustible (ERP), posé à joints filant sur une ossature aluminium. Le poids des éléments n'excède pas 34 kg (contre 80 kg pour les pierres). Des dalles renforcées Caréa Q4 de 21 mm d'épaisseur (au lieu de 14 mm) protègent des chocs et des graffitis le soubassement de l'édifice sur une hauteur de 3 m. Deux ans de travaux et un budget de 8,7 MP (18 MP pour le revêtement 700 KP pour les couvertines) auront été nécessaires pour mener à bien cette rénovation suivie de près par les ABF qui ont imposé un coloris unique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Pompe à chaleur géothermique

Pompe à chaleur géothermique

1. LE CONSTATLe constat commun est une mise en sécurité du système thermodynamique qui entraîne l'absence de chauffage, souvent totale, des locaux concernés.2. LE DIAGNOSTICPAC géothermique sur nappe (schémas 1...

Décarbonez ! Le rendez-vous des CTB

Vidéo

Décarbonez ! Le rendez-vous des CTB

Un nouveau DTU 14.1 Cuvelage

Un nouveau DTU 14.1 Cuvelage

Fuites de canalisations en cuivre incorporées dans les dalles

Fuites de canalisations en cuivre incorporées dans les dalles