Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

FACADE Procédé de rénovation

Sujets relatifs :

FACADE Procédé de rénovation

La rénovation des 30 façades de cet immeuble a fait appel à un procédé d’enduit matricé dont la trame reprend le calepinage du revêtement carrelé d’origine. (Doc. Weber & Broutin.)

Comment remplacer 2 200 m2de ­revêtement carrelé en façade, sur un immeuble de treize étages, tout en conservant le calepinage ancien ? ­La solution, un enduit suffisamment souple et ouvrable pour être matricé par une plaque décors.

Situé au cœur de la Principauté de Monaco, un immeuble de 13 étages vient de voir ses façades rénovées à l’aide d’un nouveau revêtement de Weber & Broutin. À l’origine, les façades étaient composées de plaques de marbre et de plaquettes de parement carrelées « Klinker ». Face aux désordres des plaquettes dus à leur vieillissement et à une mauvaise mise en œuvre, les façades carrelées ont été reprises dans leur globalité, des interventions ponctuelles s’étant avérées sans effet durable. La solution adéquate consistait en une intervention lourde et complète sur l’ensemble des façades, avec l’obligation des services techniques de la Ville de respecter l’aspect initial. À partir de ces contraintes, et ne voulant pas renouveler la pose de nouvelles plaquettes, la solution étudiée par la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre en partenariat avec Weber & Broutin, fut l’emploi de l’enduit matricé Architectural « Terranova Print ». La technique innovante du matriçage permet de travailler simultanément la surface et l’épaisseur de l’enduit, et son procédé offre différentes utilisations possibles (voir encadré). Pour cette opération, des matrices de dimensions 1,60 m x 0,60, facilement découpables, reprenant le format précis des plaquettes de carrelage, et les façons de joints creux furent réalisés.

Une préparation de support traditionnelle

Avant la réalisation du parement décoratif qui fut la phase la plus spectaculaire, la préparation des supports comporta de nombreuses étapes parmi lesquelles la démolition des plaquettes, le piquage des bétons et le traitement des aciers apparents. Le rattrapage des supports effectués avec le « Motex Repair VM 212 » de Weber & Broutin (1,5 cm à 6 cm) nécessita la pose d’un grillage fixé mécaniquement où les zones de charge étaient supérieures à 3 cm, faisant l’objet d’essais d’arrachement par le bureau de contrôle. Après cette étape, l’enduit matricé « Terranova Print » a pu être mis en œuvre. L’opération commence par la projection d’un enduit frais minéral de formulation particulière sur le support, suivie de la projection d’un granulat sur l’enduit en sable de Loire (30 min à 1 h 30) procurant un effet de matière. Pour finir avec l’application de la matrice par estampage, pour donner l’empreinte du carrelage initial.

Les performances techniques de cet enduit renforcé d’adjuvants augmentent sa résistance à la pollution organique (masse et champignons). Un avantage qui se combine à celui du matriçage qui a pour effet de refermer l’enduit et d’augmenter sa résistance à l’encrassement.

La complexité de cet immeuble de 35 m de hauteur avec une trentaine de façades a amené le maître d’œuvre et l’entreprise générale, sous vérification du bureau de contrôle, a opérer un calepinage des façades aboutissant à 500 panneaux référencés. Chaque panneau a été suivi d’une fiche d’exécution qui comprenait la nature des interventions, le temps passé, les produits utilisés, la mise en œuvre, le tout garantissant la traçabilité du chantier.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°237

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

31 mètres, c'est la hauteur du bâtiment Perspective récemment inauguré à Bordeaux. Un édifice de 7 niveaux conçu en structure bois poteau-poutre qui met à l'honneur le bois massif,[…]

12/11/2018 | ActualitéChantier
Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Plus d'articles