Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Façade : module hauteur d’étage producteur d’énergie

Sujets relatifs :

Façade : module hauteur d’étage producteur d’énergie

Composée de modules standard à double peau vitrée intégrant des capteurs photovoltaïques, cette façade emmagasine la chaleur solaire et génère de l’énergie électrique gratuite.

Plus particulièrement destiné aux immeubles de bureaux, aux établissements ­d’enseignement ou de soins, le système de façade double peau ­TEmotion présenté par Wicona est constitué de modules préfabriqués de hauteur d’étage. Prêt à poser, il marque un tournant dans la ­conception de la façade en aluminium. Intégrant toutes les fonctionnalités nécessaires au confort des usagers, il participe à la production d’énergie du bâtiment grâce à ses panneaux photo­voltaïques fixes verticaux, gris ou noirs, situés sur le côté gauche de chaque module. De plus, le système offre une grande variété créative dans le design de la façade grâce à la variété apportée par la combinaison des modules de base et des modules optionnels. Les bandes verticales « solaires » peuvent être filantes ou décalées pour créer des tramages et des rythmes différents. Les modules optionnels sont personnalisés par l’ajout de panneaux photovoltaïques horizontaux de couleurs et de formes différentes, pouvant être coulissants ou inclinables pour assurer une fonction de brise-soleil gérée par l’utilisateur. Les modules se raccordent entre eux par un système de connexion électrique plug-and-play, pour permettre toute la liberté de création architecturale et réduire le temps d’intervention sur le chantier. Chaque module intègre le chauffage mécanique, la climatisation et la ventilation naturelle ­contrôlée de l’extérieur vers l’intérieur de la façade et l’expulsion de l’air chaud circulant entre les deux parois de verre. Des stores, à lames réfléchissantes incurvées vers le haut, assurent le rôle de protection solaire et la réflexion de la lumière solaire vers le plafond afin de créer une ambiance lumineuse agréable et optimisant l’utilisation de la ­lumière naturelle.

Le complément d’éclairage intérieur est assuré par des projecteurs situés entre les deux peaux vitrées et diffusant une lumière holographique. Des Leds de couleur peuvent y être intégrées pour souligner en façade les panneaux photovoltaïques qui fournissent l’énergie à tous les équipements.

Pour gérer le confort de chacun, un écran tactile

L’espace entre les deux vitres emmagasine la chaleur solaire et les panneaux photovoltaïques produisent l’électricité. L’optimisation du fonctionnement de cet ensemble complexe est gérée soit de manière centralisée sur un serveur, soit ­localement dans chaque pièce, par l’utilisateur, à l’aide d’un écran tactile où chaque fonction est représentée par des icônes facilement ­identifiables.

Cette façade produit autant d’électricité qu’elle en consomme. L’autonomie en chauffage et climatisation du bâtiment est assurée dès que la surface des panneaux « solaires » verticaux représente au minimum 15 % de la surface de chaque module standard.

La couverture des besoins partiels en éclairage est plutôt générée par les panneaux horizontaux optionnels. L’efficacité de ce système de façade est d’autant plus importante que le bâtiment est grand. La baisse de la consommation énergétique en KWh/m2 est de –23 % sur le chauffage et de –11 % sur la climatisation pour un immeuble traditionnel de quatre étages. Elle peut atteindre globalement jusqu’à 44 % sur un bâtiment de 31 étages. Ce système répond aux directives européennes – applicables au 1er janvier 2006 – fixant le cadre de calcul du bilan énergétique des bâtiments utilisant une énergie ­renouvelable.

SERVICE LECTEUR 531

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°259

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Le salon BAU à ouvert à Munich ce matin, lundi 14 janvier, et durera jusqu’au samedi 19 janvier. Tous les deux ans, BAU offre un unique point de vue sur l’évolution des matériaux et des techniques de[…]

14/01/2019 | MateriauxActualité
Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles