Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Exutoire de fumées Une étanchéité améliorée

Sujets relatifs :

Exutoire de fumées Une étanchéité améliorée

Dernier-né de cette gamme, cet exutoire se caractérise par la présence d’un pare-vent incorporé en forme d’éventail. Cette innovation réduit les efforts dus au vent et limite ainsi les risques de percement de l’étanchéité.

Conçu pour équiper les bâtiments de stockage, les usines et les ERP, l’exutoire de désenfumage Hexasteel Dop d’Hexadome est un modèle à double ouvrant pneumatique. Sa particularité est de développer à l’ouverture un pare-vent se déployant en éventail. Fermé, l’éventail est totalement effacé dans la costière. Ce qui limite la prise au vent de l’exutoire et réduit les risques de déformation et de détérioration de l’étanchéité. Haute de 300 mm, cette costière sert traditionnellement à fixer l’isolation thermique surfacée de bitume et sert à relever le revêtement d’étanchéité bitumineux. Affichant un coefficient de déperdition thermique U = 2,5 W/m2 °K, l’exutoire est constitué de deux cadres parclosés en aluminium et d’un thermodéclencheur. Monté en usine selon les spécificités de la norme NF EN 12101-2, ce dernier est taré à 93 °C en standard et fourni avec sa cartouche de CO2. Il déclenche automatiquement l’ouverture de l’exutoire en cas d’élévation de la température au niveau de la toiture.

Les dimensions des trémies hautes et basses se déclinent en treize formats différents : deux carrés de 180 ou 200 cm de côté et onze rectangles dont la taille des côtés varie entre 120 x 240 et 200 x 300 cm. Ces dimensions maximales de l’exutoire correspondent à une surface utile d’évacuation (SUE) de 6 m2. Les dimensions des trémies correspondent à la dimension lumière, ce qui facilite le calcul du nombre de lanterneaux nécessaires pour respecter les préconisations de l’architecte. Une costière droite et un chéneau central réduit assurent une meilleure diffusion de la lumière à l’intérieur des bâtiments.

La surface utile et le coefficient aéraulique sont adaptables en fonction des besoins. Toutes les références se déclinent en modèles « Economique », « Standard » et « Plus ». Le premier convient aux bâtiments industriels et se caractérise par un dispositif d’évacuation naturelle des fumées et de la chaleur (Denfc) dépourvu de système aéraulique. En standard, les exutoires sont équipés d’un pare-vent, tandis que les appareils « Plus » sont équipés d’une gaine supplémentaire. Ils sont ainsi adaptés aux bâtiments classés et aux ERP.

Trois types de poses possibles

Le remplissage de 10 et 16 mm est un polycarbonate alvéolaire disponible en deux, trois, quatre et six parois. De série, le remplissage, dont la transmission lumineuse varie entre 62 et 42 %, laisse passer une lumière diffuse. Il peut être remplacé selon les besoins par un remplissage transparent permettant de distinguer les objets ou opaque, ne laissant pas passer la lumière. La version « calor control » réduit la quantité de chaleur transmise à l’intérieur du bâtiment. Le coefficient de déperdition thermique U s’élève à 3,4 W/m2 °K pour une seule plaque de polycarbonate alvéolaire de 10 mm et descend à 2,1 W/m2 °K pour une plaque de 16 mm à six parois. Avec un capot en aluminium isolé de 30 mm, il descend encore à 1,18 W/m2 °K.

L’exutoire Hexasteel Dop s’installe sur des toitures étanchées bitumineuses ou PVC sur charpente métallique, bois ou dalle béton. Pour un fonctionnement optimal, la mise en place de l’exutoire doit respecter les prescriptions définies dans les DTU des séries 40 et 43. Trois types de pose sont possibles : avec la costière droite sur chevêtre, sur bac ou sur dalle béton. La pente maximale autorisée pour l’installation est de 22 ° ou 40 %, avec les axes d’articulation dans le sens de la pente. Avec une SUE garantie sortie d’usine, aucun élément aéraulique n’est à monter sur site.

Les costières disponibles peuvent être adaptées afin d’assurer l’étanchéité avec une membrane en PVC, avec une hauteur de 400 mm et avec un laquage blanc ou gris.

Hexasteel Dop eventail d’HEXADOME

Déclenchement automatique et manuel • Cycles fiabilité aération Re = 10 000 • Cycle fiabilité incendie Re = 1 000, surcharge neige : SL 250 Pa – SL 550 Pa • Vent latéral 10 m/s, basse température – 15 °C • Tenue statique au vent WL = 1 500 Pa • Réaction au feu : indication des Euroclasses E.

Service lecteur n°501

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°279

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles