Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Extension du Louvre sous verrière

Sujets relatifs :

Extension du Louvre sous verrière

Le musée du Louvre s’agrandit d’une nouvelle extension dans la cour Visconti destinée à accueillir les chefs-d’oeuvre des arts de l’Islam. En employant une verrière ondulante, la conception des architectes Mario Bellini et Rudy Ricciotti laisse la cour ouverte et visible. La muséographie sera, en effet, organisée en deux niveaux, un parterre et un rez-de-chaussée au-dessus. L’ensemble sera couvert par une verrière flottante, posée sur huit poteaux sans appui intermédiaire. Depuis le rez-de-chaussée, mais aussi depuis certains points du parterre, les visiteurs pourront ainsi apercevoir les façades de la cour, à travers le drapé lumineux de la couverture dotée d’un brise-soleil en métal anodisé. Étant non-conforme aux prescriptions des DTU du fait de sa forme tridimensionnelle ondulante, l’ouvrage a fait l’objet d’une Atex. Les dimensions de la structure sont de 43,65 x 31,43 m et la surface de la verrière couvre 1 646 m2.La structure tridimensionnelle de la couverture est une double maille métallique avec un treillis composé de tubes ronds, d’une épaisseur d’environ 80 cm. Les architectes ont joué la discrétion et la légèreté, afin de réduire l’encombrement et l’impact visuel, avec des appuis discrets et des tubes de petits diamètres. La conception et la pose de la verrière ont été confiées à Waagner-Biro, qui a porté une attention particulière à l’étanchéité, en raison des différentes inclinaisons de l’ouvrage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

ITE et incendie : les nouveautés du guide Etics-PSE version 2.0

ITE et incendie : les nouveautés du guide Etics-PSE version 2.0

François Grabowski Référent technique national sécurité incendie de QualiconsultCTB Quelle est la genèse de ce document et dans quel dispositif réglementaire entre-t-il ?La nouvelle version du guide Protection contre l'incendie...

20/01/2021 |
RE2020, une progression en trois temps

RE2020, une progression en trois temps

Façades non porteuses à ossature bois : nouvelle norme NF DTU 31.4

Façades non porteuses à ossature bois : nouvelle norme NF DTU 31.4

En faveur d’une RE2020 ambitieuse

Tribune

En faveur d’une RE2020 ambitieuse