Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Les risques des réseaux

Les risques des réseaux

Lignes à haute tension et antennes-relais émettent des ondes électromagnétiques dont l'innocuité reste encore à prouver.

© electromagnetique.com

Si l'air intérieur constitue une source importante de pollution, l'Anses s'interroge également sur l'impact sanitaire des ondes électromagnétiques. Et des solutions préventives dédiées se développent.

Un sujet d'interrogation encore récent pour les scientifiques est celui de la dangerosité des ondes électromagnétiques. Ces dernières, rappelons-le, produisent simultanément un champ électrique et magnétique (CEM). Leur fréquence se mesure en hertz (nombre d'oscillations par seconde) tandis que l'exposition aux ondes est appréciée en volt par mètre (V/m). En France, la moyenne se situe à 1 V/m alors que le Conseil de l'Europe recommande de ne pas dépasser 0,6 V/m. Il faut savoir que les bornes Wi-Fi, les smartphones, les téléphones DECT, les antennes-relais de téléphonie mobile, les dispositifs Bluetooth et autres appareils sans fil émettent des ondes radio hautes fréquences allant d'une dizaine de mégahertz (MHz) à quelques gigahertz (GHz). Émises par saccades, elles sont susceptibles de perturber le système nerveux et de provoquer notamment des troubles du sommeil, de la nervosité, etc. Certaines études suspectent même des effets sur l'ADN, la reproduction et le développement des cancers.

Voilà pourquoi le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) les classe dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l'homme (groupe 2B). « Si, pour l ' heure, aucune preuve scientifique de la nocivité des ondes n'a pu encore être apportée formellement, de nouvelles études sont en cours », indique Yves Le Dréan, enseignant-chercheur universitaire et expert auprès de l'Anses. Cet organisme considère toutefois qu'il existe un effet possible des radiofréquences sur les fonctions cognitives de l'enfant et les gros utilisateurs de smartphones.

Atténuer ou faire barrage

En vertu du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°366

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°366

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

5. Lots techniques - Penser à l'avenir et au défi énergétique

Dossier

5. Lots techniques - Penser à l'avenir et au défi énergétique

Avec des bâtiments compacts à l'enveloppe très isolée, la production d'eau chaude sanitaire (ECS) est devenue un enjeu parfois plus important à traiter que le chauffage. Les résidences[…]

4. Espaces partagés - Cultiver les rencontres et les échanges

Dossier

4. Espaces partagés - Cultiver les rencontres et les échanges

3. Logement - S'installer et se connecter

Dossier

3. Logement - S'installer et se connecter

2. Construction modulaire - Passer ses nuits en boîte

Dossier

2. Construction modulaire - Passer ses nuits en boîte

Plus d'articles